Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

7è RIAMS, Trend Micro : virtualisation et cloud computing, comment migrer en toute sécurité ?

mai 2011 par Emmanuelle Lamandé

A l’heure actuelle, les entreprises veulent consolider leurs parcs serveurs, virtualiser les applications métiers ou encore migrer vers le cloud computing. Pour autant, ces ambitions se heurtent à de nombreuses problématiques sécurité et conformité. Trend Micro et VMware travaillent de concert afin d’aider les entreprises à migrer vers la virtualisation et le cloud computing de manière sécurisée. Luis Delabarre et Sébastien Tennina, Trend Micro, et Hervé Uzan, VMware, nous présentent leur offre complémentaire à l’occasion des RIAMS.

Trend Micro et VMware proposent ainsi aux entreprises des solutions complémentaires, tels qu’un antivirus sans agent pour postes de travail virtualisés et Data Centers, ou une solution de chiffrement et de gestion de clés au sein des environnements Cloud privés et publics. Comme l’explique Luis Delabarre, la sécurité doit être aussi élastique que l’est le modèle du cloud computing. Il faut donc proposer aux entreprises des solutions techniques qui soient flexibles et, de plus, très granulaires. Dans cette optique, Trend Micro propose la solution Deep Security.

Trend Micro Deep Security permet une protection avancée des serveurs dans les centre de données dynamiques, qu’ils soient physiques, virtuels ou « in the cloud ». Implémentée soit en tant que logiciel, appliance virtuelle ou approche hybride, cette solution permet d’identifier les activités et comportements suspects et de prendre des mesures proactives ou préventives afin d’assurer la sécurité du centre de données.

Cet anti-malware agentless est conçu spécifiquement pour les environnements VMware. En effet, la dernière version de Deep Security utilise un antimalware agentless qui enrichit les fonctionnalités déjà disponibles : détection et prévention des intrusions, protection des applications Web, pare-feu, monitoring de l’intégrité et inspection des logs.

Deep Security est étroitement intégré avec VMware et avec ses API vShield Endpoint et VMsafe. Trend Micro fournit ainsi un anti-malware et une prévention des intrusions dédiés aux machines virtuelles, mais sans requérir d’agent logiciel résident sur chaque machine. Cette approche est économe en ressources systèmes de VMware vSphere et permet de prendre en charge des environnements plus denses.

L’objectif pour Trend Micro est de capitaliser sur les API VMware. Toutefois, la société ne souhaite pas imposer un modèle de sécurité à ses clients, c’est pourquoi elle propose aux entreprises de les accompagner, qu’elles choisissent un modèle de sécurité basé sur l’hyperviseur ou un agent.


Articles connexes:


Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants