Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

6ème édition des RIAM : Comment chiffrer 40.000 PC portables avec Sophos

mai 2010 par Marc Jacob

Olivier Perroquin dirigeant de Sophos France est venu aux RIAM avec un client d’une très grande entreprise française présente dans le monde et qui a plus de 40.000 PC portables. Ce RSSI a déployé la solution Safeguard sur l’ensemble de son parc en quelques mois.

En préambule, Olivier Perroquin a rappelé que « le challgenge du RSSI est de dire Oui aux métiers, à l’IT… » Il a rapidement présenté l’offre Sophos qui comprend depuis le rachat d’Utimaco de l’HIPS, du DLP, de l’antimalware, du filtrage URL, un anti-spam, du NAC et bien sûr du chiffrement. Puis, il a cédé la parole à un de ses clients qui a déployé en quelques mois Safeguard sur 40.000 PC portables.

En 2005 l’entreprise de ce RSSI avait constaté qu’elle était fortement exposée au risque de perte de PC portables. En 2007, elle a même subi des vols ciblés de PC portables. De plus, les utilisateurs n’ont pas conscience de l’importance des données contenues sur leur PC déplore ce RSSI. La décision a donc été prise de chiffrer tous les PC avec l’objectif de trouver une solution simple à déployer et surtout facile d’utilisation. Le choix s’est ainsi porté sur Safeguard Easy en ne donnant pas d’accès aux données sans démarrage de ce logiciel. A l’origine un second mot de passe est demandé pour avoir accès à Activ’Directory.

Le déploiement s’est passé en trois lots : Un premier de 1.000 PC pour valider la solution. Un second sur 3.000 utilisateurs puis un troisième lot pour l’ensemble des collaborateurs. Depuis 2008, chaque nouveau PC portable devait être équipé dés l’origine de Safeguard.

Une fois le déploiement terminé, la société a cherché à diminuer l’empreinte sécurité sur chaque PC portable. Ainsi, elle a migré sur Safeguard Entreprise qui propose une console centralisée. Depuis, les utilisateurs une fois Safeguard lancé ont accès à toutes leurs applications. De nouveaux problèmes se sont posés en 2009 avec la migration Windows 7. Toutefois, Sophos propose depuis avril 2009 le support complet de Windows 7.




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants