Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Renaud Bidou, Trend Micro : l’unification des outils de sécurité est primordiale aujourd’hui

octobre 2020 par Emmanuelle Lamandé

Lors de sa prochaine participation aux Assises de la Sécurité, Trend Micro mettra notamment en avant CloudOne, sa solution unifiée de sécurisation des environnements Cloud, ainsi que son service XDR de détection et de réaction globale aux incidents. Pour Renaud Bidou, Directeur Technique Europe du Sud, Trend Micro, l’unification des outils de sécurité, la centralisation des événements et l’organisation des opérations de détection et de réaction représentent la clé aujourd’hui, surtout dans le contexte de crise actuel, favorisant le télétravail et l’éclatement des SI.

Global Security Mag : Qu’allez-vous présenter à l’occasion des Assises de la Sécurité ?

Renaud Bidou : Cette année, nous allons présenter CloudOne, notre solution unifiée de sécurisation des environnements Cloud, ainsi que notre service XDR de détection et de réaction globale aux incidents.
CloudOne est une plate-forme multi-Cloud unique intégrant l’ensemble des fonctions nécessaires à une transition numérique cohérente en termes de sécurité. Cette solution permet ainsi l’évaluation de la posture de sécurité ; la sécurisation des workloads et des containers, des environnements de stockages ou des applications serverless ; ainsi que la prévention d’intrusion au niveau réseau.
Le service XDR est une offre visant à optimiser la détection et la réaction des incidents, via la corrélation des événements collectés depuis les solutions Trend Micro déployées sur une infrastructure. Il est ainsi possible de mettre en relation les informations remontées depuis des environnements complètement différents, tels que la messagerie Office365, les postes de travail, les serveurs ou les sondes réseau. Cette opération permet de construire le schéma global d’une intrusion, d’en identifier précisément la root cause, et de mettre en place rapidement les actions correctrices.

GS Mag : Face à la pandémie de COVID-19, de quelles manières avez-vous accompagné vos clients ?

Renaud Bidou : Dans cette période particulière, nous avons essentiellement axé notre action vers l’accompagnement de nos clients et de nos partenaires, en leur fournissant des moyens accrus de formation et de sensibilisation des utilisateurs, principales cibles des attaquants. En effet, le télétravail a soudainement accru la surface d’attaque des infrastructures IT, faisant de chaque utilisateur un point d’entrée potentiel vers le réseau de l’entreprise.
Nous avons par conséquent ouvert notre portail de formation à nos partenaires et mis à disposition de nos clients des outils gratuits, tels que Phish Insight, simulant une attaque de phishing, afin d’évaluer le niveau de sensibilisation des collaborateurs.
Enfin, nous avons offert à nos clients la solution Titanium de sécurisation des postes pour particuliers, afin de garantir la sécurisation des ordinateurs personnels de leurs collaborateurs.

GS Mag : Comment va évoluer votre offre pour 2020/2021 ?

Renaud Bidou : Dans le courant de l’année à venir, nous allons continuer à faire évoluer nos solutions phares, telles qu’ApexOne (sécurisation des postes de travail), CloudOne (protection des environnements Cloud) et XDR (détection et réaction globale aux incidents).
En parallèle, nous allons enrichir nos offres de sécurisation de réseaux industriels avec les solutions TXOne, couvrant les besoins de protection des postes de contrôle et de sécurité des réseaux industriels.
Nous allons également lancer l’offre Mobile Network Security, dédiée aux opérateurs, dans le cadre de la sécurisation des environnements 5G.

GS Mag : Quelle sera votre stratégie commerciale pour cette année ?

Renaud Bidou : Cette année, nous allons renforcer notre présence commerciale et technique dans les régions, afin d’affirmer notre proximité avec nos partenaires et nos clients partout sur le territoire. Nous avons par conséquent recruté une dizaine de nouveaux collaborateurs déployés dans l’ensemble du pays.

GS Mag : Enfin, quel est votre message aux RSSI ?

Renaud Bidou : Déjà confrontés aux challenges de la transformation numérique, les RSSI ont dû gérer une mise en œuvre soudaine, voire brutale, du télétravail. Le système d’information a donc subi un éclatement supplémentaire, rendant sa supervision et son contrôle encore plus complexes qu’ils ne l’étaient déjà.
L’unification des outils de sécurité, la centralisation des événements et l’organisation des opérations de détection et de réaction ne sont plus des concepts d’avenir, ce sont les solutions pour aujourd’hui.




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants