Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Prim’X : Comment généraliser le chiffrement

octobre 2016 par Marc Jacob

Prim’X apporte une nouvelle manière d’appliquer le chiffrement dans les entités privées ou publiques grâce à ces logiciels packagés et à travers son réseau d’intégrateurs spécialisés. Serge Binet et Nicolas Bachelier présentent leur vision pour généraliser le chiffrement dans les organisations.

GSM : Pouvez-vous nous présenter Prim’X Technologies ?

Serge Binet : PRIM’X TECHNOLOGIES est un Editeur de Logiciels packagés dans le domaine de la sécurité Informatique et plus particulièrement dans le domaine du chiffrement.
Nos clients sont principalement des Grands Comptes Européens, dans tous les domaines, ainsi que des Administrations et Ministères. Toutes ces références ont opté pour des équipements massifs des logiciels de chiffrement. Ainsi, fin 2015, l’Etat Français a acquis des licences globales pour un équipement complet de l’ensemble des Ministères et Administrations centrales.

GSM : Quelle est votre vision du marché du logiciel de chiffrement ?

Nicolas Bachelier : Avec nos logiciels de chiffrement, nous apportons une nouvelle manière d’appliquer le chiffrement dans une organisation pour une meilleure protection des données sensibles, contre la perte, le vol, la publication, l’espionnage économique. L’information est un « asset » de l’entreprise, et les données sont partout et disséminées à la fois. La classification de l’information est une entreprise ardue, et sa valeur réelle n’est pas celle qu’on lui attribue, mais celle qu’un ennemi lui donne. Pour ces raisons, il est nécessaire d’adopter une politique globale : « Encrypt everything, everywhere, and always »

GSM : Qu’est-ce qui vous différencie des autres solutions de chiffrement ?

Nicolas Bachelier : Alors que les produits de chiffrement du marché sont souvent très partiels et d’un maniement assez complexe, la vision de PRIM’X est que le chiffrement doit être global, simple et transparent, automatique et dirigé par une Politique de sécurité.
Quand il s’agit de milliers d’utilisateurs et de dizaines de téraoctets de données, la sécurité ne peut pas être laissée entre les mains des seuls utilisateurs et elle ne doit pas se limiter à une protection antivol. Elle doit aussi permettre un cloisonnement interne et offrir une protection globale et de bout en bout.

GSM : Un dernier mot ?

Serge Binet et Nicolas Bachelier : Nous nous appuyons sur un réseau d’intégrateurs de qualité que nous formons à nos techniques et à nos logiciels de chiffrement. C’est notamment le cas de DSA (Digital Security Agency) avec qui nous collaborons depuis plusieurs années avec succès.

Contact :
Service Commercial
Tél. : 01 77 72 64 80
contact@primx.eu
www.primx.eu


Articles connexes:


Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants