Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique





















Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Plan de relance : les emplois durables seront créés par les startups

septembre 2020 par France Digitale

France Digitale salue la volonté du Gouvernement de poser la souveraineté technologique comme axe prioritaire du Plan France Relance.

Les mesures d’urgence, telles que le Prêt Garanti par l’Etat et l’accès à l’activité partielle, prônées par France Digitale dès le mois de mars et prises par le Gouvernement pendant le confinement, ont permis de protéger l’écosystème des startups des effets de la crise et de sauvegarder leur capacité à recruter : en plein confinement, plus de 300 startups ont publié près de 3000 offres d’emplois dans toute la France (Avril 2020 - Etude France Digitale “Confinés mais recrutés”).

Le prolongement de ces mesures dans le Plan de relance est une bonne nouvelle : les startups sont les premiers créateurs nets d’emplois en 2019. Les startups en France emploient à 94% en CDI, non délocalisables, et 60% des startups sont créées hors de Paris. Elles sont une partie de la solution.

France Digitale invite le Gouvernement à renforcer le plan de relance selon trois axes forts :

- envisager une politique inédite en matière de commande publique, visant à attribuer au moins 50% des marchés publics technologiques aux entreprises européennes. Il est en effet crucial qu’au-delà des aides, les entreprises françaises et européennes obtiennent les clients qui leur permettent de développer leur offre.
- encourager la sobriété numérique, alors que la transition environnementale est une part essentielle du plan de relance. Des solutions simples pourraient ainsi avoir un impact significatif. L’association demande l’instauration d’une “TVA seconde vie” à 5,5% pour l’acquisition et la réparation d’objets électroniques reconditionnés, favorisant l’économie circulaire et la création d’emplois locaux.
- accentuer les efforts sur les marchés stratégiques : la plus grande organisation de startups en Europe se réjouit du déploiement d’une stratégie ambitieuse en matière d’IA, de quantique, de cyber et de e-santé, mais invite le Gouvernement à amplifier cet effort pour positionner la France comme leader européen.

Alors que le Plan France Relance sera bientôt débattu au Parlement, France Digitale appelle les parlementaires à se saisir de ces propositions, présentées dans son rapport “Alt.ernatives” (Juin 2020).

À propos de France Digitale

Fondée en 2012, France Digitale est la plus grande association de startups en Europe. Co-présidée par Frédéric Mazzella, Président et fondateur de BlablaCar, et Benoist Grossmann, Managing Partner d’Idinvest Partners, elle réunit 1800 membres startups et investisseurs du numérique. Son objectif : aider à créer les futurs champions numériques européens, grâce à deux leviers d’action : 1) la montée en puissance de l’écosystème : construction de la communauté, networking, transfert de connaissances, échanges de bonnes pratiques, et 2) les relations publiques, pour partager l’expertise collective de ses membres et défendre les intérêts de l’écosystème auprès des institutions publiques françaises, des grands acteurs économiques, des médias et de la Commission Européenne.




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants