Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Pierre Aguerreberry, DataCore : En 2022, nos données devront être encore plus sécurisées et disponibles partout !

février 2022 par Marc Jacob

En 2021, DataCore a lancé Swarm qui est permet de répondre au besoin d’archivage en mode S3 c’est-à-dire en connexion pour mettre des données dans le Cloud. Cette solution à ouvert à DataCore de nouvelles opportunités avec de nouveaux types de clients suivant le plan « DataCore One Vision » annoncé il y a quelques années. Pour Pierre Aguerreberry, VP Sales Southern Europe de DataCore, en 2022 il espère rendre les données encore plus sécurisées et disponibles partout.

GSM : Pouvez-vous faire le point sur votre activité en 2021 ?

Pierre Aguerreberry : Concernant notre activité, 2021 a été dans la continuité de 2020, avec un fort impact de l’épidémie de COVID. Nous avons dû travailler avec cette contrainte en essayant d’en tirer le maximum d’efficacité et d’animer de manière spécifique nos partenaires.
Ainsi, tout au long de l’année 2021, afin de conserver le contact avec notre écosystème, nous avons organisé des séminaires en mode web sous différentes thématiques et des rencontres physiques quand c’était possible, avec nos partenaires et clients.

Au niveau économique, nous avons fait une belle année 2021 comme un peu tous les éditeurs du monde du stockage. La pandémie a permis de générer des investissements dans l’informatique au sens large et en particulier dans le domaine du stockage qui pour certains clients est devenu une des priorités.
Ainsi nous avons fait une progression à deux chiffres grâce à notre offre qui s’est étoffée en proposant aujourd’hui du stockage en mode block, fichier et objets. Cette diversification fait partie de notre vision « DataCore One Vision » qui a été initiée il y a quelques années. Il y a trois ans encore nous n’avions pas de solution en mode objets et fichiers. Aujourd’hui, nous avons dans notre portefeuille de solution toutes ces offres.

Actuellement, la tendance du marché est de travailler en mode hybride : On Premise et dans le Cloud privé ou public. En 2021, pour y répondre, nous avons proposé à nos clients la Solution Swarm qui permet de répondre au besoin d’archivage en mode S3 (connexion pour mettre des données dans le Cloud.). Nous avons toujours été reconnu pour la gestion du stockage en mode block avec comme cible les PME/PMI. Swarm à l’inverse s’adresse à des utilisateurs de grands volumes de stockage de données non structurées. Ainsi nous travaillons sur des projets de ce type dont les utilisateurs veulent garder les données de façon immuable.

Nous changeons donc de périmètre avec ces clients. Par exemple IBMP, un de nos clients, utilise 600 TBs de données en mode block comme en mode objets. Grâce à cette stratégie, nous espérons qu’en 2022, 50% de notre CA proviendra du produit Swarm. Cet objectif est tout à fait envisageable car en nous avons réalisé 25% de notre CA sur Swarm au 4ème trimestre 2021. De plus, nous avons un réseau de partenaires existant et à venir en Europe du Sud qui devrait nous aider à atteindre cet objectif.

GSM : Avez-vous ressenti impact de la COVID sur votre activité ?

Pierre Aguerreberry : L’impact de la COVID, mis à part les contraintes de télétravail qui ont ralenti au début les contacts avec nos collaborateurs, partenaires et clients, n’a pas été si négatif. Il y a eu de plus en plus d’éléments à stocker depuis le début de la pandémie du fait du développement des réunions en visioconférence, où il était essentiel de conserver les données, mais aussi du développement de l’accélération de la digitalisation des entreprises. Ainsi, comme bon nombre de nos confrères nous avons connu une croissance à deux chiffres durant cette période.

GSM : Vous avez acquis en février la société Caringo, où en êtes-vous de ce rachat ?

Pierre Aguerreberry : La société Caringo est aujourd’hui intégrée à 100%. Nous avions lors du rachat maintenu deux équipes différenciées. Depuis octobre 2021, les deux équipes font partie de nos équipes opérationnelles. Ainsi, nos distributeurs peuvent bénéficier des deux offres. Nous avons en ce début 2022 une intégration complète de la technologie et des hommes. Quasiment tous les collaborateurs de Caringo sont restés en place.

GSM : Quelle sont les principales caractéristiques de votre solution Swarm ?

Pierre Aguerreberry : Swarm reste une solution logicielle qui n’est pas propriétaire. De ce fait quel que soit le type de matériel utilisé la solution est capable de s’intégrer. La deuxième particularité de Swarm reste que le produit est capable de retrouver les données très rapidement grâce à Elastic Research, le système de recherche inclus. Outre, l’interface très conviviale, nous sommes en mesure de monter en capacité de stockage et d’archivage sans changer l’infrastructure. D’ailleurs, une de ses caractéristiques est la possibilité lors de prévision de stockage de multiplier très facilement la montée en charge des volumes de stockage.

GSM : Quelle est sa cible ?

Pierre Aguerreberry : Nous adressons trois segments de marché :

Le premier est celui du broadcast et de la vidéo qui est très gourmand en termes de stockage et est assez éphémère car les données sont archivées rapidement et sont très consommatrice en termes de stockage.

Le second est celui de la santé dont les caractéristiques s’apparentent au premier segment avec une exigence de conservation longue durée, l’archivage légale ou l’immuabilités des données.

Le troisième est celui des MSP, CSP et toutes les sociétés de services qui proposent des solutions pour libérer les entreprises les contraintes liées à la donnée. Ils cherchent des solutions évolutives avec des coûts maitrisés et des capacités d’adaptation très rapide et simple.

Nous voyons de forte demande sur ces trois marchés d’ailleurs c’est sur ces trois marchés que nous avons réalisé une bonne part de notre CA en 2021.

GSM : Comment accompagnez-vous vos clients ?

Pierre Aguerreberry : Nous avons une équipe de commerciaux et d’avant-vente. Nous passons par un réseau de revendeurs avec qui nous travaillons sur les projets. Nous faisons des proof-of-concept et nous analysons les besoins des clients en collaboration avec nos revendeurs. Je tiens à préciser que nous évitons d’avoir deux partenaires sur les mêmes affaires. C’est pour cela que nous avons des partenaires locaux qui sont situés dans les grandes villes de France. Ils sont souvent les seuls dans leur région afin qu’ils puissent se développer avec notre solution au centre de leur catalogue.

GSM : Quelles sont vos objectifs commerciaux pour 2022 ?

Pierre Aguerreberry : Nous espérons faire une progression de 30% de notre CA. C’est ambitieux mais somme toute réaliste. Nous sommes très actifs pour trouver des nouveaux revendeurs. Il est vrai que le stockage en mode objets est très en vogue actuellement, ce qui nous conforte dans la réalité de nos objectifs pour 2022.

GSM : Pour conclure, quel serait votre message à nos lecteurs ?

Pierre Aguerreberry : 2022 sera comme toute nouvelle année pleine de surprises, d’aléas qu’il nous faudra savoir gérer. L’adaptation de l’être humain me conforte dans notre capacité formidable à nous réinventer et à trouver des solutions à des problèmes inédits. Alors vive l’imprévision de la vie et sachons apprécier à sa juste valeur notre contribution à rendre nos données encore plus sécurisées et disponibles partout.




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants