Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Patrick Reilly, Bernard Girbal et Denis Gadonnet, Hexis Cyber Solutions : la technologie Big Data au service de la lutte contre les cybermenaces

juillet 2014 par Emmanuelle Lamandé

Hexis Cyber Solutions est une société spécialisée dans la lutte contre le cyberterrorisme et les cyberattaques de nouvelle génération. Déjà bien implantée aux Etats-Unis, l’entreprise souhaite désormais assoir sa présence en Europe et au Moyen Orient. Patrick Reilly, Vice President Worldwide Sales, Bernard Girbal, Vice President EMEA, et Denis Gadonnet, Director South Europe, Hexis Cyber Solutions, nous expliquent leur stratégie à l’occasion d’un séjour à Paris.

Patrick Reilly, Denis Gadonnet et Bernard Girbal

Global Security Mag : Pouvez-vous nous présenter votre entreprise Hexis Cyber Solutions ?

Patrick Reilly, Bernard Girbal et Denis Gadonnet : Hexis Cyber Solutions est une filiale de l’entreprise KEYW Holding Corporation, fondée en 2008 et spécialiste en intelligence géospaciale, dans la lutte contre le cyberterrorisme et les cyberattaques de nouvelle génération. Créée en 2013, cette filiale fournit un ensemble de solutions capables de détecter et détruire de façon automatique les cybermenaces sur le réseau, grâce à une gestion innovante du Big Data.

GS Mag : Sur quelle technologie repose votre offre ?

Patrick Reilly, Bernard Girbal et Denis Gadonnet : HawkEye G est une plateforme de nouvelle génération de détection et de suppression automatique et en temps réel des menaces avancées sans agents. Elle permet de collecter et d’analyser les données du réseau, afin d’identifier le code malicieux qui a pénétré le réseau, de conduire des investigations de sécurité à la vitesse du réseau, mais aussi de déterminer la stratégie adéquate de destruction de la menace. HawkEye G assure enfin la remédiation complète du poste de travail de l’utilisateur, grâce à l’implémentation automatique ou semi-automatique de contre mesures de sécurité (mise en quarantaine de code, fichiers, analyses de la mémoire, des registres..., isolation du poste, déconnexion automatique, etc.). Pour ce faire, HawKeye G intègre des sondes d’analyse réseaux et de détection d’exploits, des fonctionnalités de NAC, des outils d’analyse et de corrélation basés sur une technologie Big Data et ce sans agents sur les postes de travail.

GS Mag : Qu’est-ce qui différencie votre solution sur le marché ?

Patrick Reilly, Bernard Girbal et Denis Gadonnet : La différence de notre solution, HawkEye G, repose sur la détection, l’analyse et la remédiation des malwares, connus comme inconnus, ou autres incidents de sécurité de façon active et automatique, à la vitesse du réseau et sans intervention de l’utilisateur. Cela est rendu possible grâce à la mise en place au préalable de politiques, suite à l’analyse comportementale du réseau. La machine apprend, en effet, en amont du comportement de l’utilisateur, ce qui lui permet de prédéfinir une politique de sécurité et les actions à mener en fonction de tel ou tel problème. Dès que quelque chose d’anormal se produira sur le réseau par rapport à ces règles établies précédemment, l’outil va pouvoir alerter et agir en conséquence.

Ce système permet également de réduire les coûts d’exploitation, car cette politique de cybersécurité assure l’automatisation de la destruction de la menace, le blocage des activités déviantes et la remédiation du poste de travail. La remédiation peut également se faire avec le client, de manière semi-automatisée, pour les entreprises qui souhaitent garder le contrôle sur le processus.

GS Mag : Quels types d’acteurs ciblez-vous avec cette offre ?

Patrick Reilly, Bernard Girbal et Denis Gadonnet : HawkEye G s’adresse principalement aux grandes ou très grandes entreprises, de plus de 2 000 personnes environ, aux gouvernements, administrations et OIV (Opérateurs d’Importance Vitale). Notre solution est déjà bien implantée aux Etats-Unis, auprès de différents secteurs : gouvernements, industries, énergie, télécommunications, villes, hôpitaux… Un certain nombre d’entreprises sont également d’ores et déjà utilisatrices des solutions d’Hexis Cyber Solutions en Europe.

GS Mag : Quelles seront les prochaines étapes dans votre stratégie de développement ?

Patrick Reilly, Bernard Girbal et Denis Gadonnet : Nous investissons depuis plusieurs mois en ressources en Europe et au Moyen Orient et souhaitons poursuivre en ce sens. Nous comptons déjà une présence en France pour l’Europe du Sud, en Allemagne pour l’Europe de l’est, en Angleterre et au Moyen Orient. Notre modèle de vente étant uniquement indirect, nous sommes également en train d’étendre notre réseau de partenaires MSSP et recherchons des intégrateurs spécialistes en sécurité.

Nous avons, de plus, composé une équipe technique et de support en Europe dans le but d’être au plus proche de nos clients et partenaires européens. En outre, nous sommes en train d’installer à Londres un HSOC de recherche et détection de codes malveillants pour la zone EMEA, qui viendra en complément de notre HSOC basé aux Etats-Unis.

GS Mag : Pour conclure, quel serait votre message à nos lecteurs ?

Patrick Reilly, Bernard Girbal et Denis Gadonnet : Hexis Cyber Solutions est à ce jour la seule entreprise capable de protéger les grandes entreprises et les gouvernements contre les cyber attaques connues et inconnues, en assurant une détection et remédiation complète de la menace de manière active et automatique. La technologie Big Data assure à nos clients un retour sur investissement (ROI) inégalé par rapport aux autres solutions de cybersécurité.




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants