Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Nouvelle version d’IoT Device Manager

janvier 2021 par Marc Jacob

DigiCert, Inc. lance la nouvelle version d’IoT Device Manager. Objectif : offrir aux entreprises la possibilité de provisionner et de gérer des certificats numériques à toutes les phases du cycle de vie des produits IoT. Ainsi, les fabricants et constructeurs peuvent désormais intégrer des certificats à des chipsets avant et pendant la phase de production, voire directement sur les appareils en périphérie, pour une sécurité de bout en bout. Composant phare de DigiCert ONE™, IoT Device Manager permet de déployer une infrastructure PKI de façon rapide et automatisée. Le client peut soit opter pour une solution à gérer lui-même sur site ou dans le cloud, soit confier cette tâche à DigiCert dans n’importe quel type d’environnement.

Lorsqu’ils implémentent une infrastructure PKI, le provisionnement de certificats sur des appareils en phase de production et d’assemblage représente un véritable casse-tête pour les industriels. Toute implémentation d’une nouvelle technologie impose de modifier les processus de production, ce qui non seulement prend du temps mais aussi coûte cher. Pour résoudre ce problème, DigiCert provisionne des certificats d’authentification et de signature directement sur les puces, avant même leur arrivée sur le site d’assemblage. Ce préprovisionnement des certificats offre aux fabricants de multiples avantages sans même qu’ils aient à retoucher leurs processus : identification des appareils, authentification mutuelle forte, démarrage sécurisé et mises à jour à distance grâce aux signatures numériques.

Côté suivi, DigiCert IoT Device Manager intègre les métadonnées de chaque appareil (numéro de série, numéro de lot et données de certificat numérique), permettant d’en assurer une gestion complète tout au long de leur cycle de vie.

Pour simplifier les déploiements IoT, les industriels délèguent davantage de tâches aux appareils en périphérie, sur le fameux Edge. Pour faciliter cette transition, l’API d’IoT Device Manager permet à chaque appareil individuel de gérer le cycle de vie de son certificat (demandes, mises à jour, etc.). Nul besoin de mettre en place des processus coûteux et complexes : la gestion et le provisionnement des certificats n’a jamais été aussi simple et rapide. Les industriels simplifient leurs déploiements, accélèrent leur TTM (Time-to-Market) et réduisent les risques associés à leur environnement PKI.

IoT Device Manager utilise son architecture cloud-native à base de containers pour :

● Permettre aux entreprises de provisionner et d’intégrer l’identité des appareils à toutes les étapes de leur cycle de vie, de l’usine jusqu’à leur déploiement dans de nombreux types d’environnements, afin de fiabiliser et sécuriser les opérations.

● Simplifier l’identification, l’authentification, le chiffrement et l’intégrité des appareils en un simple clic, mais aussi visualiser les données des appareils et les données de processus cryptographiques et industriels sur une même console.

● Agir en parfaite interopérabilité avec de nombreux systèmes de production et de provisionnement tiers, et permettre aux partenaires technologiques de développer différents cas d’usage en réponse aux impératifs de sécurité IoT actuels.

Secure Software Manager peut être associé à IoT Device Manager pour :

● Moderniser l’automatisation des infrastructures PKI pour une signature de code et une gestion des clés privées à la fois fluides et sécurisées.
● Signer des fichiers à tout moment pendant le cycle de développement, non seulement pour le code spécifique mais aussi pour les clusters et les containers.




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants