Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Lexsi : Bank of America, chronique d’une attaque annoncée

janvier 2011 par LEXSI

Depuis l’agitation causée par la publication de câbles diplomatiques confidentiels du Département d’Etat américain, de nombreuses rumeurs planaient sur l’identité de la prochaine cible de Wikileaks et de son fondateur, Julian Assange.

Le 13 janvier, celui-ci a finalement coupé court aux rumeurs en confirmant que la prochaine cible des fuites d’informations ne serait autre qu’un des majors du secteur bancaire américain : Bank Of America.

Le pire est donc à venir pour Bank Of America, Julian Assange ayant en effet prévenu que « ce sera comparable au scandale d’Enron ».

Parallèlement, le 27 décembre dernier, le site internet de Bank Of America subissait une attaque par déni de service distribué (DDOS) revendiquée par le groupe hacktiviste Anonymous. La banque américaine était alors parvenue à mettre en place des contre-mesures efficaces, minimisant l’impact technique tout en évitant toute publicité négative sur le sujet.

Le groupe Lexsi, 1er groupe Français indépendant spécialisé en sécurité de l’information et gestion des risques, observe depuis plusieurs mois le groupe Anonymous, rassemblement d’hacktivistes ayant choisi de soutenir Wikileaks par le biais de cyber attaques contre des cibles gouvernementales et privées.

Comment Bank Of America semble se préparer à la prochaine fuite d’information de Wikileaks ? Quels sont les modus operandi et les motivations des groupes hacktivistes ? Autant de questions pour lesquelles les experts analystes de Lexsi sont à votre disposition afin de vous répondre.




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants