Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Le montant des attaques ciblées peut atteindre jusqu’à 2,4 millions de dollars pour les entreprises

août 2013 par Kaspersky Lab et B2B International

Kaspersky Lab et B2B International dressent un état des lieux des coûts liés à une attaque ciblée pour les grandes entreprises et les PME.

Les attaques ciblées comptent parmi les cybermenaces les plus dangereuses car elles sont généralement préparées et lancées par des pirates professionnels qui disposent de ressources financières importantes et d’une excellente expertise informatique. De plus, ces attaques visent en général à récupérer des informations secrètes ou confidentielles d’une entreprise spécifique. Toute fuite de ces données est susceptible d’entraîner des pertes considérables.

À combien peuvent s’élever les pertes ? Selon l’étude « Global Corporate IT Security Risks 2013 » réalisée par B2B International pour Kaspersky Lab au printemps dernier, ces incidents coûtent en moyenne jusqu’à 2,4 millions de dollars à l’entreprise, dont environ 2,17 millions de dollars directement imputables à l’incident lui-même, sous la forme de pertes liées aux fuites de données stratégiques, à l’interruption d’activité et aux frais des services de rétablissement spécialisés (juristes, spécialistes de la sécurité informatique, etc.). Les entreprises doivent également régler une facture supplémentaire d’environ 224 000 dollars pour financer des mesures telles que la mise à jour des logiciels et de l’équipement, le recrutement et la formation du personnel ; en somme des mesures visant à éviter que ce type d’incident ne se reproduise.

Les pertes résultant d’attaques ciblées sur les PME sont nettement inférieures (environ 92 000 dollars par incident), mais si l’on considère la taille de ces entreprises (entre 100 et 200 employés en moyenne), le coup porté reste important. Sur ce montant moyen, environ 72 000 dollars sont dépensés pour remédier à l’incident et 20 000 dollars seront dédiés à la prévention d’incidents similaires à l’avenir.

Autres types d’attaques coûteuses

Même si leur coût financier est le plus élevé, les attaques ciblées ne sont pas les attaques les plus courantes. Environ 9 % des participants à l’enquête ont indiqué que leur entreprise avait subi une attaque ciblée au cours des 12 mois précédents Alors qu’un pourcentage nettement supérieur (24 %) a signalé le piratage de l’infrastructure de réseau de l’entreprise. Pour les grandes entreprises, ces attaques peuvent coûter jusqu’à 1,67 million de dollars (73 000 dollars pour les PME) et sont considérées comme le deuxième type d’attaque le plus coûteux. 19 % des entreprises ont subi des fuites intentionnelles de données, pour un coût financier moyen de 984 000 dollars (51 000 dollars pour les PME). Les attaques exploitant des failles dans des logiciels courants ont touché 39 % des entreprises. Suite à ce type d’attaque, les grandes entreprises ont subi des dégâts d’un montant moyen de 661 000 dollars, contre 61 000 dollars pour les PME.

Les mesures préventives appropriées

Les attaques ciblées sont complexes et exigent généralement une longue période de préparation au cours de laquelle les utilisateurs malveillants s’efforcent de repérer les points faibles de l’infrastructure informatique d’une entreprise et de trouver les outils nécessaires au lancement de l’attaque. Un antivirus seul n’offre pas de protection contre ce type de menace, bien que des solutions antivirus efficaces permettent de gérer d’autres types de menaces. Il est nécessaire de mettre en place une solution professionnelle basée sur des technologies de détection des menaces à la fois modernes et proactives pour protéger l’entreprise aussi bien contre les attaques ciblées, que contre d’autres menaces informatiques dangereuses.




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants