Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique





















Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Le Datacenter moderne, nouveau moteur de croissance et facteur de réussite pour l’entreprise

juin 2020 par Didier Pichon, Vice-Président Sales, MTI France

Les DSI sont aujourd’hui confrontés à un défi aussi complexe que vaste, aussi insurmontable en apparence qu’urgent.
Aujourd’hui, les entreprises disposent d’un ensemble souvent étendu d’applications legacy, chacune fonctionnant sur du matériel et des systèmes d’exploitation spécifiques et propriétaires. Ce lot de logiciels, de matériels et de systèmes d’exploitation d’applications legacy est associé à d’autres plates-formes historiques qu’il peut être difficile d’abandonner au profit de technologies plus récentes.

Toutefois, le monde a changé et continue de changer. Conditionnées par les smartphones, les tablettes et les applis, nos attentes en tant que consommateurs ont considérablement augmenté. Les entreprises clientes, les employés, les partenaires et les autres parties prenantes s’attendent à des expériences riches, à de nouvelles fonctionnalités et à un accès rapide aux informations dont ils ont besoin, à n’importe quel moment, de n’importe où et rapidement. Il en résulte une pression énorme sur les DSI pour transformer les datacenters des mastodontes fiables mais peu réactifs qu’ils étaient traditionnellement, en hubs agiles, flexibles, rentables, faciles à gérer, capables de se connecter au cloud.

Avantage compétitif

Répondre à ces nouvelles attentes en constante évolution et les dépasser est essentiel à la compétitivité de toute entreprise. Les applications legacy doivent être mises à jour. Les nouvelles applications doivent être développées et commercialisées toujours plus rapidement. Les services informatiques doivent être fournis de manière cohérente, au sein du datacenter et au-delà, gérés par des interfaces unifiées. Ils doivent aussi être évolutifs en fonction des besoins des entreprises.

Les défis auxquels celles-ci sont confrontées restent propres à chacune, influencés par une multitude de facteurs, notamment la culture d’entreprise, les cycles de mise à jour du datacenter et les décisions technologiques prises au fil des années. La modernisation des datacenters apporte une réponse à tous ces enjeux. Elle est à présent bien établie et a fait ses preuves dans diverses entreprises de divers secteurs.

S’affranchir des contraintes

Une modernisation efficace des datacenters permet à l’entreprise de se défaire des limites imposées par les technologies legacy. Grâce à l’agilité et à la flexibilité d’un datacenter modernisé, l’entreprise peut se montrer plus réactive aux demandes internes et externes, en commercialisant plus rapidement de nouvelles applications et fonctionnalités.

Une gestion plus simple et automatisée réduit le besoin en compétences informatiques spécifiques à la plate-forme, permettant au personnel informatique de se consacrer à des activités plus productives plutôt qu’à des tâches d’administration de systèmes routinières. Ceci apporte de meilleures performances et fournit un travail plus épanouissant pour les collaborateurs concernés.

La virtualisation permet un usage plus efficace des ressources clés du datacenter, telles que le stockage et le calcul, en réduisant les dépenses, en diminuant ou en éliminant la nécessité de mises à niveau par étapes et en permettant un meilleur retour sur investissement. La virtualisation peut également réduire les besoins en énergie et en refroidissement, ce qui diminue les coûts et l’impact environnemental de l’organisation. Un pas en avant

L’infrastructure legacy des datacenters limite les utilisateurs en termes de possibilités et de champ d’action. Elle freine l’innovation, réduit la valeur des produits et prive les clients, partenaires ou employés des expériences numériques riches et interactives qui leur sont familières. Les datacenters modernes, quant à eux, sont complètement centrés sur les besoins des utilisateurs, afin de pouvoir fournir des services rapidement, de manière transparente et rentable, en tirant parti des ressources existantes. La gestion unifiée du cloud privé on-premise et des multi-clouds publics, par exemple, confère aux services informatiques la capacité de contrôle et de gouvernance nécessaire pour permettre aux utilisateurs de tirer parti des applications dont ils ont besoin sans compromettre la sécurité.

Une prise en charge des nouvelles technologies telles que les applications conteneurisées permet aux entreprises disposant de datacenters modernisés de développer de nouvelles applications et de mettre à jour les applications legacy plus rapidement, pour les commercialiser à moindre coût et de se positionner devant la concurrence.

La modernisation du datacenter représente ainsi un changement radical en matière de prestation de services informatiques. Une infrastructure informatique agile, flexible et évolutive agit comme un moteur de croissance et un facteur de réussite pour l’entreprise, plutôt qu’un poste de dépenses nécessaire à son fonctionnement. Elle permet de passer d’une technologie de renouvellement des équipements par étapes à des modèles financiers plus prévisibles, basés sur les coûts d’exploitation. Elle facilite et accélère la transformation numérique.




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants