Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

La sécurité des entreprises compromise par un manque de confiance envers leur prestataire

janvier 2020 par Kaspersky

Une nouvelle étude Kaspersky révèle qu’en dépit de l’essor des fonctions d’externalisation et de sécurité informatique au niveau mondial, les entreprises européennes ne font toujours pas totalement confiance à l’expertise de leurs prestataires de services managés (MSP). Au moins un MSP européen sur deux (51 %) peine à persuader ses clients d’adopter les solutions qu’il leur présente comme les mieux adaptées dans leur cas. Et ce malgré le fait qu’un manque de compétences internes en matière de sécurité informatique soit l’une des principales motivations de l’externalisation de ce type de services.

Le marché des MSP a connu ces dernières années une forte croissance : selon Gartner, le marché mondial des services de cloud public devrait avoir progressé de 17,5 % au cours de la seule année 2019. C’est ce que confirme l’étude Maintaining MSP Momentum : Challenges and opportunities in an evolving IT security landscape de Kaspersky, dans laquelle 31 % des entreprises européennes interrogées indiquent déjà externaliser leur cybersécurité et 21 % prévoient de le faire dans les 12 prochains mois.

Le recours aux connaissances informatiques d’experts est l’une des principales motivations qui amènent les entreprises à décider d’externaliser leurs services de sécurité informatique. De fait, l’étude de Kaspersky révèle que plus d’un tiers (35 %) des entreprises françaises de moins de 500 salariés externalisent leur sécurité informatique, faute d’expertise interne.

La raison de cette externalisation est on ne peut plus logique… sauf que les clients continuent de ne vouloir en faire qu’à leur tête. En conséquence, les MSP peuvent se heurter à des difficultés lorsqu’ils préconisent des services à leurs clients. Ces prestataires se sentent ainsi souvent dans l’incapacité de convaincre leurs clients d’adopter la solution recommandée. Près d’un tiers (30 %) d’entre eux citent les désaccords avec ceux-ci comme principal point d’achoppement dans le cadre de leur activité.

Dans certains cas, la pénurie de compétences en sécurité informatique chez le client pose un autre défi pour les MSP. Près de deux tiers (65 %) d’entre eux estiment que les utilisateurs sont la source de la majorité des problèmes informatiques et 69 % que leur non-respect des règles de sécurité met en danger les clients. Les MSP peuvent contribuer à réduire ces risques en endossant le rôle de conseillers et en prodiguant l’expertise indispensable à la mise en place des solutions et processus appropriés pour renforcer la cybersécurité.

« Aussi problématique puisse-t-il être pour les MSP de veiller à ce que leurs clients choisissent les solutions préconisées, il reste important pour eux d’offrir les meilleurs conseils possibles afin de permettre à ces clients de faire leur choix en connaissance de cause et d’adopter les services adaptés à leurs besoins. Les entreprises sont souvent conduites à externaliser ces services car elles ne possèdent pas en interne de compétences en systèmes informatiques ou en sécurité, cependant ce partenariat nécessite suffisamment d’investissement et de compréhension pour que les deux parties en bénéficient au maximum. La sécurité informatique ne doit pas être compromise par un désaccord ou une compression de budget. Les MSP peuvent se révéler de précieux conseillers auprès de leurs clients en leur dispensant l’expertise que ceux-ci recherchent, et un éventail élargi de solutions les aidera à assurer la sécurité des entreprises », commente Catherine Oudot, Head of Channel Kaspersky France.

Les MSP peuvent bénéficier d’une offre dédiée de produits de cybersécurité et d’une expertise dans ce domaine à travers le programme Kaspersky Partner. Kaspersky leur propose une gamme étendue leur permettant d’aider leurs clients à déployer des solutions sur site ou dans le cloud, en commençant par la protection des postes de travail et en allant jusqu’à la sécurisation du cloud hybride. En vue d’améliorer leur expertise en cybersécurité, des formations spécialisées, des matériaux éducatifs et des événements physiques sont disponibles pour les partenaires de Kaspersky.

Le rapport complet de l’étude Maintaining MSP Momentum : Challenges and opportunities in an evolving IT security landscape est disponible sur le site web de Kaspersky.

Méthodologie de l’enquête

Les résultats de l’étude Maintaining MSP Momentum : Challenges and opportunities in an evolving IT security landscape proviennent de deux sources de données :
- Des entretiens téléphoniques réalisés auprès de 101 employés de MSP au Royaume-Uni, en France, Allemagne, Espagne, Italie, Autriche, Suède et au Danemark ;
- L’enquête annuelle Kaspersky Corporate IT Security and Risks Survey 2019 réalisée en ligne auprès de décideurs informatiques dans 23 pays, mettant l’accent sur les réponses recueillies auprès d’entreprises européennes de moins de 500 salariés.




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants