Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Journée mondiale pour la protection des données  : McAfee met en garde les consommateurs contre les menaces auxquelles ils s’exposent en raison du manque de vigilance

janvier 2020 par McAfee

Presque 2 ans après la mise en vigueur du règlement européen général sur la protection des données à caractère personnel (RGPD), les internautes tentent de reprendre le contrôle sur la collecte et le traitement de leurs données personnelles. Cependant, il est primordial de poursuivre la sensibilisation des consommateurs sur l’importance de reconnaître notre emprunte numérique et de protéger nos données sur Internet.

À l’occasion de la journée mondiale de la protection des données personnelles organisée le 28 janvier 2020, McAfee estime qu’il est important de rappeler aux consommateurs la façon dont les cybercriminels peuvent compromettre leurs informations personnelles par le biais de faibles mots de passe, de courriels d’hameçonnage, d’objets connectés, d’applications peu fiables ou encore des réseaux Wi-Fi non sécurisés.

McAfee revient sur les différentes façons dont les consommateurs se mettent en danger sans forcément en avoir conscience  :

Mots de passe faibles : Les consommateurs choisissent souvent des mots de passe trop simples pour les multiples comptes qu’ils utilisent quotidiennement. Ils doivent réaliser que le choix d’un mot de passe faible peut ouvrir la porte au vol et à l’usurpation d’identité.

Objets connectés : On voit de plus en plus d’appareils IoT dans les foyers français en raison de leurs facilités d’utilisation mais leurs faibles contrôles de sécurité constituent une cible facile pour les cybercriminels cherchant à pénétrer dans des réseaux.

Wi-Fi public : Le Wi-Fi public est tentant. En effet de nombreux consommateurs se connectent à des réseaux Wi-Fi publics ou semi-privés pour améliorer la vitesse de connexion de leur téléphone ou pour économiser de la donnée mobile. Cependant, beaucoup négligent le fait que les Wi-Fi publics pourraient les mettre en danger car c’est un des biais par lesquels les cybercriminels passent afin de voler des informations personnelles.

Phishing par e-mail : Les cybercriminels dupent fréquemment les consommateurs en envoyant des e-mails de phishing, déguisés en reçus de paiement, calqués sur ceux des marques populaires, telles que Netflix ou Spotify.
Applications mobiles malveillantes : Il devient de plus en plus compliqué de détecter ces applications. Les cybercriminels ne cessent d’échafauder de nouvelles tactiques pour imiter les applications fiables, ne laissant présager aucun ralentissement de leurs progressions.

McAfee s’engage à conseiller les consommateurs à prendre les mesures nécessaires afin de se protéger de ces menaces grâce aux conseils énumérés ci-dessous :

Choisir des mots de passes complexes  : Un mot de passe comprenant une association de lettres majuscules, minuscules, de chiffres et de symboles réduit le risque de piratage. Il faut éviter d’utiliser le même mot de passe pour ses différents comptes. Si on souhaite se simplifier la vie, il existe des gestionnaires de mots de passe qui se synchronisent aux connexions de session et créent des mots de passe complexes, plus difficiles à pirater.

Utiliser un routeur pour protéger ses données personnelles : A l’achat d’un objet connecté, il est important de savoir si le vendeur fournit des dispositifs sécurisés, axés sur la protection des données personnelles. La procuration d’un router doté de fonctions de sécurité intégrées afin de faciliter la protection de tous les appareils connectés de la maison, est également un choix judicieux.

Se connecter avec prudence : En se connectant à un réseau Wi-Fi public, il faut veiller à ne pas se connecter à des services nécessitant le partage de renseignements personnels ou financiers. Il est recommandé d’utiliser un réseau privé virtuel (VPN) lors des déplacements afin de profiter d’une connexion sécurisée et de protéger ses données des cybercriminels.

Aller à la source : Un moyen facile d’éviter de s’exposer au risque de phishing est de se rendre directement sur le site web officiel du commerçant et de ne pas cliquer sur le lien présent dans l’email afin de vérifier l’état de son compte bancaire.

Passer par les boutiques d’applications officielles : Il est plus prudent de ne jamais télécharger d’applications à partir d’une boutique d’applications non fiable. Il peut être utile de rechercher des informations sur le développeur de l’application mobile. Lire les avis concernant les applications permet aussi d’en savoir davantage sur leurs fiabilités. Pour finir, il vaut mieux faire confiance aux applications ayant été téléchargées en grand nombre.

Protéger et sensibiliser les plus jeunes : C’est une question au cœur de l’actualité. Il est essentiel d’avoir recours à un outil de contrôle parental sur les appareils des enfants afin de surveiller leurs temps de connexion et leurs activités en ligne. C’est également un moyen de s’assurer qu’ils ne tombent pas sur des contenus inappropriés ou qu’ils ne courent aucun risque. Il devient de plus en plus important d’enseigner aux enfants l’importance de gérer sa présence en ligne dès leurs plus jeunes âges.

Pour Thomas Roccia, chercheur en sécurité chez McAfee  : «  La Journée de la protection des données est l’occasion idéale pour les consommateurs de s’informer sur les précautions à prendre pour profiter pleinement en toute sécurité des technologies et de l’expérience en ligne  » et d’ajouter «  Il est important que les consommateurs prennent des mesures actives afin de comprendre les façons dont leurs données peuvent être compromises et en apprendre davantage sur les techniques de sécurité et de confidentialité appropriées qui les aideront à assurer leur sécurité et celle de leur famille  ».




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants