Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

DevOps : les prédictions pour 2020

janvier 2020 par Sid Phadkar, Senior Product Manager, Akamai

À mesure que l’économie devient plus instable, les organisations chercheront à valider et à optimiser la valeur que leur outil DevOps fournissent à grande l’échelle.

De nombreux experts du marché prédisent un ralentissement massif ou une récession dans les 12 à 24 mois à venir, ce qui signifie que toutes les entreprises vont chercher des moyens de réduire les coûts sans baisser la production pour faire face à la tempête. Au cours des dernières années, les initiatives de transformation numérique et de " Cloud First " au sein des organisations ont généralement eu carte blanche en ce qui concerne les besoins budgétaires. En même temps, la maturité des outils de DevOps a fait que ces outils ont évolué et sont maintenant exploités à grande échelle et sont de plus en plus coûteux. En 2020, les organisations mettront l’accent sur les structures de coûts et chercheront à tirer parti d’outils de développement qui offrent une valeur équivalente, mais qui minimisent les coûts à grande échelle.

La gestion du cycle de vie de bout en bout permettra de rationaliser la complexité des flux de travail DevOps.

Avec l’émergence des micro-services et des chaînes d’outils de CI/CD, on a mis l’accent sur le développement et l’exploitation de nombreux outils différents pour s’attaquer à de petites tâches réparties dans des flux de travail parallèles similaires. Par exemple, deux équipes différentes au sein d’une organisation ont souvent leur propre pipeline de CI/CD composé de nombreux outils différents pour le contrôle de version, l’automatisation de la construction, la surveillance des analyses, les tests préliminaires, les processus de révision du code, et plus encore. Bien que les organisations aient récolté les avantages de la prise en charge de flux de travail personnalisés, cela a également conduit à une incroyable prolifération d’outils au sein d’équipes souvent dispersées, ce qui peut entraver la productivité. Les fournisseurs de DevOps sont souvent chargés d’assurer la compatibilité avec les outils d’autres fournisseurs. En 2020, le nombre d’outils continuera d’augmenter, mais il y aura un mouvement vers une gestion du cycle de vie de bout en bout et des applications uniques qui rationalisent l’outillage et les flux de travail pour améliorer en fin de compte la vitesse et l’agilité du développement logiciel.

Les DevSecOps deviendront une réalité.

Avec l’augmentation du nombre de violations de données et l’importance accrue accordée aux réglementations sur la confidentialité des données telles que PSD2 et GDPR, tant aux États-Unis qu’à l’échelle mondiale, les organisations qui maîtrisent le DevOps seront obligées d’accorder la priorité à la diligence dans les mesures de sécurité au cours de l’année à venir. Au fur et à mesure que de nouvelles réglementations seront mises en place, de plus en plus de développeurs d’applications seront mandatés pour élaborer des politiques de sécurité strictes directement dans le code. Il y aura une augmentation des outils DevOps qui permettent d’automatiser davantage de tâches liées à la conformité au sein des équipes de sécurité informatique, ce qui permettra d’incorporer des mesures de sécurité et de conformité dans les flux de travail quotidiens des CI.

Les organisations intégreront de plus en plus d’analyses pour des DevOps " plus intelligents ".

Les organisations DevOps matures en sont aujourd’hui au stade où elles sont sur le point de maximiser les gains d’efficacité dans leurs flux de travail. Comme ces organisations cherchent à aller encore plus vite et à augmenter leur productivité, la science des données, l’IA et les outils analytiques automatisés seront de plus en plus intégrés dans les workflows pour améliorer l’efficacité et le temps de mise sur le marché. Les développeurs se tourneront vers les outils de la science des données pour améliorer les résultats des applications de projet grâce aux données historiques et à la télémétrie autour des journaux de dépôt, des résultats de tests, des charges de travail de l’infrastructure, et plus encore. Cette approche, associée à des alertes plus intelligentes et à des déclencheurs d’événements plus intelligents, permettra de mettre en place des flux de travail d’intégration continus qui permettront de débloquer la prochaine vague de succès axée sur la productivité.




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants