Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Des violations de données provoqueraient jusqu’à 223 milliards de dollars de perte pour les 100 premières marques mondiales

mars 2021 par Infosys et Interbrand

Infosys et Interbrand, une société mondiale de conseils en matière de marques, ont révélé les résultats d’un rapport commun portant sur l’impact de la cybersécurité et la valeur des marques. Les 100 marques les plus valorisées pourraient ainsi perdre, en termes de valeur, jusqu’à 223 milliards de dollars en cas de violation de données. Dans le rapport intitulé "Invisible Tech. Real Impact", les experts des deux groupes examinent l’impact à long terme des violations de données sur la valeur des marques les plus importantes du monde, tous secteurs confondus.

Pour quantifier ce risque, Infosys et Interbrand ont identifié quels facteurs sont les plus touchés lorsqu’une marque subit une violation de données : présence, affinité et confiance - et ont ensuite simulé la valeur de la marque en cas de violation, en utilisant la méthodologie d’évaluation de marque propriétaire d’Interbrand.

Infosys et Interbrand ont constaté que des secteurs tels que la technologie, les services financiers et l’automobile pouvaient connaitre un risque plus élevé pour leur valeur de marque en cas de violation de données, tandis que les marques de luxe et de biens de consommation font face à une valeur à risque plus élevée qui s’évalue en pourcentage de leur revenu net. Plus précisément, le rapport quantifie le risque lié à la valeur de la marque auquel sont confrontés différents secteurs en raison d’une violation de données, notamment :
- Technologie - Jusqu’à 29 milliards de dollars de risque lié à la valeur de la marque (jusqu’à 53 % du revenu net de 2020)
- Services financiers - Risque lié à la valeur de la marque jusqu’à 2,6 milliards de dollars (jusqu’à 52 % du revenu net de 2020)
- Automobile - Risque lié à la valeur de la marque jusqu’à 4,2 milliards de dollars (jusqu’à 77 % du revenu net de 2020)
- Biens de consommation - Risque lié à la valeur de la marque jusqu’à 5 milliards de dollars (jusqu’à 114 % du revenu net de 2020)
- Luxe - Risque lié à la valeur de la marque jusqu’à 2,4 milliards de dollars (jusqu’à 115 % du revenu net de 2020)

Vishal Salvi, directeur de la sécurité de l’information et responsable de la pratique de la cybersécurité chez Infosys, a déclaré : "Pendant longtemps, la cybersécurité a été considérée comme un coût pour les entreprises. Cependant, à l’ère du numérique, où la réputation d’une entreprise repose sur sa capacité à protéger les données de ses clients et à établir une confiance numérique, la cybersécurité devient un facteur de différenciation. Ce rapport propose une nouvelle approche pour quantifier l’impact d’une violation de données sur la valeur de la marque, afin d’aider les entreprises à comprendre et à évaluer si les investissements qu’elles font dans la cybersécurité sont proportionnels au risque auquel elles sont confrontées. Il renforce également la nécessité pour les RSSI de s’engager avec le conseil d’administration et de construire un écosystème de gouvernance solide tout en employant une approche "sécurisée par la conception" pour sauvegarder la valeur de leur marque et leur réputation".

Ameya Kapnadak, Chief Growth Officer (Inde), Interbrand, a déclaré : "Il y a un changement fondamental dans la façon dont les marques s’engagent auprès de leurs clients. Alors que les frontières entre les mondes physique et virtuel s’estompent de plus en plus et que les marques s’appuient de plus en plus sur le monde numérique pour créer des expériences uniques pour leurs clients, les violations de données peuvent potentiellement ébranler le cœur même de la relation de la marque avec ses clients. Ces changements soulignent la nécessité de réévaluer les aspects "d’hygiène" de l’expérience client, comme la cybersécurité".

Pour cette étude, Infosys s’est associé à Interbrand pour simuler la valeur à risque d’une marque en cas de violation de données. L’équipe mondiale d’experts en évaluation d’Interbrand a estimé l’impact d’une brèche sur la force d’une marque en prenant comme référence les scores de Best Global Brand (BGB) 2020. La simulation a utilisé ces scores de force de marque "après la rupture" pour estimer la "valeur à risque" due à une rupture, sur les meilleures marques mondiales. Les CMO, les CISO et autres décideurs peuvent s’inspirer de cette méthodologie pour comprendre les risques similaires auxquels ils pourraient être confrontés en ce qui concerne la valeur de leur marque et calculer le niveau d’investissement en cybersécurité qui leur convient.




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants