Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Cyberattaque contre Benetau : 80 % des entreprises industrielles européennes s’attendent à être visées par des attaques informatiques

février 2021 par Marc Jacob

Le groupe français Beneteau, poids lourd de l’industrie nautique française et détenteur des marques Jeanneau, Excess Catamarans, Four Winns, Wellcraft... a déclaré avoir été victime d’une attaque informatique dans la nuit du 18 au 19 février 2021. Cette attaque a obligé le groupe a redémarré ses systèmes informatiques en mode dégradé et a impacté ses activités de production. Elle ne sera probablement pas la seule de l’année 2021, en effet, selon le rapport Kaspersky « État de la cybersécurité industrielle à l’ère du numérique » de septembre 2020, 80 % des entreprises industrielles européennes s’attendent à être visées par des attaques informatiques.

La course à la cybersécurité ne ralentit pas et de nombreux incidents frappent les systèmes de contrôle industriel (SCI) chaque année. Toujours selon l’enquête de Kaspersky, les entreprises industrielles européennes sont d’ailleurs particulièrement ciblées car elles sont 33 % à constater plus de 5 incidents de cybersécurité par an (contre 14 % de moyenne mondiale) et 42 % à constater plus de 2 incidents de cybersécurité par an (contre 30 % de moyenne mondiale). Malgré cela, et alors qu’elles sont 80 % à reconnaitre qu’il y a une forte probabilité à ce qu’elles soient la cible d’une attaque informatique, elles sont pourtant près d’un tiers (31 %) à ne pas effectuer de scan de cybersécurité de leur réseaux OT au moins une fois par an et 2 % vont même jusqu’à ne jamais en faire !

Alors que le groupe Beneteau semble être victime d’un ransomware, il est important de rappeler que bien souvent l’objectif des cybercriminels dans la compromission d’un système industriel n’est pas l’argent ou l’exfiltration de données, mais la paralysie de toute une activité. L’enquête « ICS 2020 » de Kaspersky révèle ainsi qu’en matière de cybersécurité, les industries européennes redoutent avant tout les attaques par ransomwares (61 %) et les attaques APT ciblées (61 %), les erreurs ou actions involontaires des employés (38 %) ainsi que les attaques visant les dispositifs IoT (35 %).




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants