Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Cyberattaque EasyJet : la connaissance des données, clé pour limiter les cyber-risques

mai 2020 par Pierre-Louis Lussan, Country Manager France et Directeur South-West Europe, chez Netwrix

La compagnie aérienne britannique EasyJet vient d’annoncer avoir été visée par une cyberattaque « hautement sophistiquée » qui a permis aux cybercriminels d’accéder aux données personnelles d’environ 9 millions de clients.

Pierre-Louis Lussan, Country Manager France et Directeur South-West Europe chez Netwrix, explique dans quelle mesure la connaissance des données est capitale pour limiter les risques de cyberattaque réussie :

« Alors que le secteur du tourisme traverse une zone de turbulences à cause du COVID-19, il est impératif que les compagnies aériennes maintiennent la confiance de leurs clients fidèles et des nouveaux voyageurs potentiels ; d’autant plus que la communication avec les clients reste encore uniquement virtuelle. Bien que les compagnies soient actuellement bien en dessous de leur capacité de vol et que la majorité des avions soient encore cloués au sol, la cybersécurité dans le secteur du tourisme doit rester primordiale alors que la "cyber-pandémie" continue de se développer en parallèle du coronavirus. Les attaques de phishing liées au COVID-19 sont en effet en augmentation, avec un nombre de victimes plus important encore durant cette période.

Les organisations qui ne sont pas en mesure de définir les données dont elles disposent, où elles se trouvent, qui sont les personnes y ayant accès et ce qu’elles en font, augmentent le niveau de risque et mettent en péril leur retour à l’activité post-COVID. Il est évident que les hackers ont renforcé leurs techniques en ce qui concerne le ciblage des compagnies aériennes, avec notamment l’attaque portée contre la British Airways ou encore Cathay Pacific en 2018. Les organisations dans ce secteur doivent apprendre des erreurs passées et faire de la gestion des données de leurs clients une priorité pour limiter les conséquences d’une cyberattaque.

EasyJet a cependant déclaré que, sur les neuf millions d’utilisateurs touchés, seuls 2 200 d’entre eux seraient concernés par la compromission de données bancaires. Bien que l’enquête soit en cours, et que la portée réelle de l’attaque ne soit pas encore claire, il est primordial pour les clients d’EasyJet de changer leurs mots de passe, de surveiller l’activité sur leurs comptes bancaires et de faire opposition immédiatement en cas de transaction suspecte, mais également d’être attentifs à tout email susceptible de dissimuler une attaque de phishing. »




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants