Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Aruba Networks : Pour les professionnel de l’informatique de 2020, la communication sera plus importante que la compétence technique

juin 2013 par Aruba Networks

L’avenir des technologies de l’information sera façonné autour du BYOD, c’est-à-dire l’utilisation de produits électroniques personnels pour un usage professionnel, du Cloud et de la virtualisation, avec pour corollaire une transformation du rôle des DSI. Selon une nouvelle étude publiée par Aruba Networks, les DSI vont en effet cesser d’être des techniciens pour devenir des communicants au cœur de l’entreprise. Les informaticiens professionnels estiment ainsi à une majorité écrasante de 89 % que la communication efficace des politiques et des changements effectués dans l’entreprise constitue l’un des plus grands défis auxquels ils seront confrontés. Telles sont les principales conclusions de 20/20 Vision, un rapport publié aujourd’hui par Aruba à l’occasion de sa conférence EMEA Airheads 2013 qui se tient à Alicante, en Espagne.

Menée dans le but de connaître le point de vue d’informaticiens professionnels à propos de leur avenir professionnel, cette étude met en évidence l’essor rapide de la consumérisation. Pour près de la moitié des professionnels de l’informatique (47 %), le BYOD est la tendance qui façonnera l’évolution de l’informatique d’entreprise, suivie par la virtualisation et la sécurité des données dans le Cloud (36 % chacun). Par conséquent, plus des deux tiers (68 %) des personnes interrogées estiment qu’en 2020, la fonction informatique aura davantage pour rôle d’appliquer des règles que de déployer des technologies.

Dans le même temps, quatre professionnels de l’informatique sur dix (41 %) indiquent que des compétences en communication seront plus importantes que l’expertise technique, tandis que près de neuf sur dix (88 %) affirment qu’il sera nécessaire de bien communiquer pour réussir dans le secteur informatique.

L’étude 20/20 Vision a été élaborée par Aruba Networks en partenariat avec Phillip Brown, professeur spécialisé dans les marchés du travail, de l’employabilité et de la main-d’œuvre à l’Université de Cardiff. L’étude s’est appuyée sur des groupes de discussion qualitatifs et une enquête quantitative omnibus menée auprès de plus de 150 professionnels de l’informatique de tous niveaux, dans le but de mieux cerner les compétences dont ils auront besoin à l’avenir.

Philip Brown a déclaré : « Les rôles futurs dans le secteur de l’informatique reposeront sur l’association du savoir-faire technique et d’aspects moins concrets de l’employabilité, tels que la communication et la connaissances des affaires. De solides compétences sur le plan des contacts, tant au niveau virtuel qu’en face-à-face, seront également nécessaires. »

Pour réussir dans ces futurs rôles, la majorité des professionnels interrogés (42 %) estime qu’ils devront s’appuyer sur les certifications techniques décernées par des entreprises extérieures plutôt que développer des compétences en interne. Cette approche s’inscrit dans une tendance plus large, selon laquelle les entreprises auront davantage recours à des tiers. 76 % des professionnels de l’informatique prévoient que le nombre de projets externalisés va augmenter, en mode « à la demande ». L’enquête conclut par ailleurs que les besoins des entreprises façonnent de plus en plus le rôle des professionnels de l’informatique.

Au quotidien, les professionnels de l’informatique vont devoir faire face à la hausse de la demande en faveur de technologies informatiques conviviales telles que les smartphones ou les tablettes, tandis que 78 % espèrent que les utilisateurs souhaiteront simplement accéder à une technologie « qui fonctionne ».

Ben Gibson, directeur marketing d’Aruba Networks, a déclaré : « À l’avenir, l’informatique et les fonctions d’entreprise seront entièrement intégrées. Face à cette évolution, les professionnels devront être équipés pour mieux communiquer, plus souvent et plus efficacement qu’aujourd’hui. Dans les départements informatiques, la communication joue déjà un rôle plus important qu’il y a 10 ans, mais à l’avenir, ce rôle va encore s’accroître dans la mesure où la technologie deviendra de plus en plus cruciale pour les entreprises. »




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants