Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Applications SaaS : comment s’assurer de la préservation de ses données ?

août 2021 par David Friend, CEO de Wasabi Technologies

Au cours de la dernière décennie, les applications SaaS basées sur le cloud sont devenues un élément essentiel de nos environnements de travail. Des applications telles qu’Office 365 facilitent la collaboration entre les équipes au sein d’une entreprise, via le partage de documents ou encore le stockage de données dans un cloud commun. Plus qu’un atout, ces logiciels sont devenus véritablement indispensables à la pérennité de l’activité des entreprises. Certaines organisations stockent l’ensemble de leur travail sur ces clouds, sans en connaître toutes les subtilités et s’en remettent au logiciel utilisé en ce qui concerne la protection de leurs fichiers. Dans le cas d’Office 365 (ainsi que de nombreuses autres applications SaaS), les données sont stockées avec une condition majeure : il n’y a pas de garantie quant à la restauration des données en cas de perte.

Pourquoi les sauvegardes sur site sont insuffisantes ?

Les données stockées sur Office 365 ne sont pas protégées contre la plupart des causes courantes de perte de données du côté de l’utilisateur : suppression accidentelle ou intentionnelle des données par un individu, attaque via un logiciel malveillant ou un ransomware. À défaut de pouvoir s’en remettre au dispositif de sauvegarde d’Office 365, il est donc primordial d’adopter une solution de sauvegarde complémentaire des fichiers via des solutions de back-up, qui pourront restaurer les données en cas de problème.

Si la sauvegarde des fichiers sur site peut sembler suffisante, elle pose néanmoins deux problématiques majeures. D’abord, il faut veiller à ce que la synchronisation des données soit faite en temps réel par rapport aux fichiers stockés sur l’application et celles de la sauvegarde sur site. Ensuite, l’investissement. Que cela soit en termes de temps ou de coûts, la mise en place d’une installation de stockage demande un réel investissement pour l’entreprise. À noter que la sauvegarde sur site peut également représenter des risques depuis les erreurs de configuration, aux actes de malveillance.

Utiliser le cloud pour sauvegarder ses fichiers Office, une solution ?

Pour assurer la pérennité de ses données Office 365 et autres applications SaaS, le stockage cloud hors site est un moyen simple et souvent moins coûteux que de mettre en place sa propre installation de sauvegarde. La prise en charge de la configuration du système de sauvegarde par le fournisseur de stockage et la possibilité de choisir la quantité de fichiers à stocker, est un gain de temps d’un point de vue opérationnel.

Le stockage cloud offre également le « air gap » suffisant entre les opérations quotidiennes de l’organisation et les sauvegardes. Pouvant être doublé d’un contrôle renforcé à l’accès des données, cela réduit le risque de suppression accidentelle ou intentionnelle des fichiers.

De plus, les fournisseurs de stockage disposent pour la plupart de plusieurs copies des données dans différents datacenters, offrant une meilleure durabilité et disponibilité de celles-ci.

Les fichiers sont moins susceptibles d’être indisponibles et dans le cas d’une altération ou suppression de données, leur récupération sera rapide.
L’immuabilité des données proposée par certains fournisseurs cloud représente une réelle plus-value. Adaptable aux besoins de l’entreprise lorsqu’elle est active, elle empêche la modification, l’altération ou la suppression d’un ensemble de fichiers stockés pendant la période déterminée.

Ces applications SaaS, qui font partie du quotidien de travail de bon nombre d’entreprises, restent faillibles face aux problématiques liées à la cybersécurité. Il est important de se souvenir qu’elles n’offrent pas d’immunité et que les organisations doivent se protéger face aux risques croissants. Continuer à concentrer ses efforts autour d’une stratégie de stockage de données efficace, faire preuve de résilience et s’informer des dernières fonctionnalités en matière de cybersécurité permettra aux organisations de tirer le meilleur parti de ces outils de productivité modernes.




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants