Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

25% des utilisateurs conservent des photos intimes sur leurs appareils mobiles, selon AVG Technologies

février 2013 par AVG Technologies

La dernière étude d’AVG Technologies N.V. révèle qu’environ un utilisateur sur quatre stocke des photos ou des vidéos intimes sur son Smartphone ou sa tablette. En dépit des risques incontestables pour la vie privée en cas de perte ou de piratage d’un appareil, 70 % des utilisateurs ignorent que ces données peuvent être supprimées à distance.

Si les utilisateurs ont totalement adopté les fonctions photo-vidéo de leurs appareils, ceux-ci s’avèrent beaucoup plus frileux avec certaines fonctionnalités susceptibles de leur faciliter la vie au quotidien. A titre d’exemple, moins de 40 % des 5 000 utilisateurs de Smartphones interrogés au Royaume-Uni, en France, en Allemagne et au Brésil utilisent leurs appareils pour effectuer des achats en ligne (35 %) ou des opérations bancaires en ligne (38 %).

Le sentiment d’insécurité est la principale raison invoquée par les personnes qui ne font pas d’achats en ligne avec leurs mobiles - près de 50 % pensent qu’un appareil mobile n’est pas aussi fiable qu’un ordinateur. Seulement 36 % consultent leur solde bancaire depuis leur Smartphone contre 78 % depuis leur PC.

"Cette étude démontre clairement que la plupart des utilisateurs ne savent pas faire la différence entre ce qui est fiable et ce qui est risqué", déclare JR Smith, Président directeur général d’AVG Technologies. " Cela limite l’attrait des achats en ligne, services bancaires et billetteries mobiles et impacte ainsi les efforts de l’industrie en termes d’innovations et de nouvelles méthodes de monétisation. Paradoxalement, des millions d’utilisateurs stockent des images sensibles sur leurs appareils qui risquent de porter atteinte à leur vie privée et professionnelle."

"Il est grand temps que l’industrie se réveille et commence à éduquer les consommateurs en matière de vie privée et de sécurité. " poursuit JR Smith. " Sans quoi le grand public restera sceptique face au commerce mobile. L’industrie risque fort de gaspiller des milliards de dollars d’investissement dans de nouvelles fonctionnalités inutilisées. Les fabricants, les réseaux et les développeurs, eux, devront faire face à la colère des utilisateurs dont la vie privée aura été bafouée."


Méthodologie approfondie :

Sondage en ligne réalisé auprès de 5 107 utilisateurs de Smartphones au Royaume-Uni, aux États-Unis, en France, en Allemagne et au Brésil. Un travail sur le terrain a été entrepris en 2013, sous la direction de Qualtrics.




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants