Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Virtualisation : IBM et Intrinsec font du « Green IT » une réalité pour Dexia Sofaxis

mars 2009 par Marc Jacob

Dexia Sofaxis, premier courtier français en assurance du personnel des collectivités territoriales et des établissements hospitaliers, fait confiance à IBM et Intrinsec pour rationaliser sa plate-forme de production informatique et répondre à la stratégie de développement durable de l’entreprise.

L’indispensable projet de refonte

Dexia Sofaxis compte 400 collaborateurs à Orléans (Loiret) et à Vasselay, près de Bourges (Cher). Entre clients et partenaires assureurs, ce sont un millier de personnes qui accèdent quotidiennement au système d’information de l’entreprise, soit en mode client-serveur soit via un navigateur Web. Eric Poulet, de la Direction informatique, explique : « Notre parc était vieillissant et faisait peser des risques sur le système d’information. Les incidents de production, l’absence de réseau de stockage et la saturation des salles machines ne permettaient plus d’assurer la qualité de service attendue par les utilisateurs. » Ce sont plus de 100 serveurs Intel non IBM, à 90 % sous Windows, qui géraient les applications métier : gestion et suivi des absences chez les clients assurés, traitement des dossiers (accidents, maladies…), gestion comptable et financière, gestion des ressources humaines.

Virtualisation et… économies d’énergie

Il fallait mettre en œuvre une solution technologiquement nouvelle, axée sur l’optimisation et la flexibilité de la production informatique mais aussi sur une meilleure exploitation des ressources des machines et sur des économies d’énergie. « Le développement durable fait partie des valeurs de Dexia Sofaxis, souligne Eric Poulet. Toutes les activités du groupe sont certifiées qualité, sécurité, environnement et éthique. L’informatique doit aussi contribuer à la réduction de la consommation en électricité et climatisation. »

Le mot clé du cahier des charges fut « virtualisation » : ce qui répondait parfaitement aux objectifs, y compris au besoin de réduction des coûts. La réponse fournie par le duo IBM-Intrinsec fut « la plus convaincante et la plus constante, d’un bout à l’autre des discussions. »

Pionnier en France dans la réalisation de projets de virtualisation, reconnue pour la qualité de ses réalisations et de ses intervenants, Intrinsec a conçu l’architecture et a mis en œuvre le nouveau SI sur un périmètre de 140 serveurs.

L’infrastructure informatique de Dexia Sofaxis est aujourd’hui construite autour d’un réseau de stockage SAN virtualisé : deux baies de stockage sur disque IBM System Storage DS4800 consolident les données. Le système de virtualisation IBM System Storage SVC centralise la gestion des capacités de stockage pour une utilisation optimale des ressources. SVC prend aussi en charge la réplication entre les deux baies. Les 109 serveurs physiques ont été réduits à 10 Serveurs IBM System x, rattachés au SAN, tout en créant 109 serveurs virtuels.

Des bénéfices concrets et une ouverture sur l’avenir

« Ce projet est totalement réussi. Nous disposons d’une plate-forme homogène, réactive et hautement disponible. Et la diminution du nombre de machines physiques entraîne des gains énergétiques directs, mesuré à 30 % sur le Datacenter "

La rationalisation de l’infrastructure de Dexia Sofaxis a notamment apporté des bénéfices sur les gains de performance : division par 3 des temps de sauvegarde, des serveurs qui « discutent » plus vite entre eux. L’équipe de production peut ainsi mieux se consacrer à l’administration des systèmes puisqu’il faut 10 minutes pour déployer un serveur au lieu de 4 heures auparavant. Ce projet a pour effet d’assouplir l’infrastructure, de la rendre plus évolutive et sécurisée du fait de l’allocation dynamique des ressources et de la réplication automatique des données.




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants