Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Résilience informatique : quelles tendances façonneront 2019 ?

janvier 2019 par Ziv Kedem, CEO, Zerto

L’impact significatif du Brexit

« En 2019, le Brexit risque d’avoir une incidence significative sur les activités informatiques. Bon nombre d’entreprises vont être amenées à réaliser quel est l’impact réel de la décision du Royaume-Uni de quitter l’UE. En effet, cela crée de nouvelles contraintes d’un point de vue réglementaire. Les entreprises vont devoir repenser à l’emplacement géographique où elles choisissent de faire tourner leurs infrastructures et potentiellement organiser des transferts vers de nouvelles régions et/ou passer d’un environnement cloud à un environnement sur site. Pour minimiser les perturbations potentielles durant ces changements, il est donc préférable de disposer au préalable d’outils de mobilité adéquats. » Steve Blow, Tech Evangelist, Zerto

Des infrastructures convergentes

« Cette année, le mot « convergence » prendra un tout nouveau sens. En 2018, les fournisseurs de matériel informatique ont tenté une intégration des couches logicielles au sein de leur offre produit. Malheureusement, cela crée une nouvelle forme de dépendance – encore plus complexe et contraignante - vis à vis des fournisseurs. En 2019, les organisations vont redéfinir ce qu’elles attendent réellement de la convergence. Comme les professionnels de l’informatique recherchent de plus en plus de solutions prêtes à l’emploi, capables de simplifier les opérations, les différents fournisseurs de l’industrie vont devoir travailler ensemble pour proposer au marché des systèmes convergents plus complets et compatibles. » Gijsbert Janssen van Doorn, Tech Evangelist, Zerto

Des solutions de sauvegarde adaptées

«  En 2018, il est devenu évident que les solutions de sauvegarde actuelles ne sont plus adaptées aux besoins des entreprises. Près de la moitié d’entre-elles ont d’ailleurs subi un incident irrécupérable ayant touché leurs données au cours des trois dernières années. Prévenir des pertes de données nécessite une sauvegarde constante, seconde par seconde. Le grand défi pour les fournisseurs de sauvegardes est de minimiser l’impact que des sauvegardes aussi fréquentes peuvent avoir sur la production. Certains fournisseurs de matériel ont travaillé d’arrache-pied pour tenter de minimiser les conséquences de ces incidents, mais leurs résultats tiennent davantage d’une évolution de la technologie de sauvegarde que d’une révolution. La compétition entre fournisseurs est donc toujours en cours pour trouver une solution au problème. Et pour résoudre ce dernier, les principes fondamentaux de la sauvegarde vont devoir changer en 2019. Les entreprises souhaitent dorénavant une véritable convergence des solutions qui leur offre des capacités de récupération rapides et une granularité accrue - 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7 - sans impact négatif sur l’informatique ou la bande passante du réseau. Que les entreprises souhaitent revenir en arrière de sept secondes ou de sept jours, leur système de sauvegarde devrait leur permettre de le faire rapidement et facilement - en minimisant les pertes de données, quelle qu’en soit la cause. » Rob Strechay, SVP, Produit, Zerto

2019 : l’année du cloud hybride

« En 2018, nombre d’entreprises rêvaient de pouvoir développer de nouveaux services "nativement dans le cloud", mais ont dû faire face à de nombreux défis pour y acheminer les données avec un minimum de perturbations. En 2019, nous verrons davantage d’entreprises faire de ce rêve une réalité. »

« Protéger les différentes charges de travail une fois qu’elles se trouvent dans un environnement public ou multi-cloud, représente souvent un défi important pour les entreprises. Une croyance commune consiste à penser qu’une fois que les données sont disponibles, elles sont directement sécurisées et que les pannes sont inexistantes. Malheureusement ce n’est pas le cas. Les entreprises doivent chercher activement à protéger et à surveiller les données où qu’elles se trouvent, et comprendre le rôle que la mobilité peut avoir dans certains cas. À mesure que les charges de travail évoluent, les entreprises vont devoir s’assurer de disposer des moyens nécessaires pour transférer des données vers, depuis et entre différentes infrastructures sans interruption et s’assurer que l’entreprise soit en mesure de s’adapter et se protéger de façon homogène. »

« Il est essentiel de ne pas faire de la vulnérabilité des temps d’arrêt un risque "acceptable", afin de se concentrer de manière constante sur le développement, la vitesse et les performances. Nous espérons qu’en 2019, davantage de dirigeants opteront pour des technologies garantissant que les charges de travail, les données et les applications, soient protégées où qu’elles résident, où qu’elles soient transférées et quelles que soient les influences extérieures qui puissent les affecter. Atteindre cet objectif sans ralentir le rythme de la transformation de l’entreprise, constituera le grand défi technologique à relever pour les dirigeants d’entreprise cette année ». Ziv Kedem, CEO, Zerto




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants