Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Passlogix lance une plateforme universelle d’authentification forte

mars 2010 par Marc Jacob

Stéphane Fymat, Vice Président Stratégie & Développement de Passlogix, est venu en France présenter son nouveau concept : v-GO Universal Authentication Manager, une véritable passerelle universelle d’authentification forte. C’est accompagné de Philippe Bonnet, directeur EMEA de Passlogix, qu’il a rencontré la rédaction de Global Security Mag pour dévoiler cette nouvelle solution.

Philippe bonnet et Stéphane Fymat

Aujourd’hui, le marché de l’authentification forte dans l’entreprise a du mal à se démocratiser pour au moins deux raisons, explique Stéphane Fymat : le coût de déploiement qui peut dans certains cas dépasser 150 $ par utilisateur et la difficulté d’utilisation et de déploiement. Fort de ce constat, il a conçu une solution simple et à coût très bas par rapport aux prix du marché.

Ainsi, Passlogix a lancé fin février v-GO Universal Authentication Manager, une véritable passerelle universelle d’authentification forte. « Notre solution est un Framework ouvert à toutes les technologies d’authentification forte : SSO, Token, biométrie, RFID, carte sans contact, carte à puce… Nous avons souhaité élaboré un produit simple, facile à déployer et à utiliser. Ainsi, pour le déploiement, nous nous appuyons sur l’annuaire Active Directory aujourd’hui, d’ici le courant mars, notre solution pourra être déployée à partir du LDAP ou de tout autre annuaire. L’architecture est donc basée sur le client. De ce fait, le coût de déploiement pour un utilisateur est de 15$ avec bien sûr des dégressifs importants en fonction du nombre d’utilisateurs » explique-t-il. Pour le déploiement, un simple agent installé sur le poste de travail ne prend que quelques secondes, précise Philippe Bonnet. L’utilisateur n’a plus qu’à enregistrer son token, RFID, etc., à la volée pour son prochain login a Windows. Pour l’utilisateur, l’utilisation est pratiquement transparente, un simple logon suffit pour ouvrir une session Windows. D’ailleurs, la démonstration qu’il a faite à partir d’une carte sans contact puis d’une carte à puce était édifiante.

L’intérêt de cette solution est de permettre d’accéder à un système d’authentification à deux facteurs à moindre coût sans avoir besoin d’installer un nouveau serveur et de faire un déploiement lourd. Une entreprise peut ainsi adapter sa politique de sécurité en fonction des types de populations.

« Avec ce produit, nous ciblons le marché des grandes entreprises des secteurs de la distribution, des banques, de la santé… qui souhaitent renforcer l’authentification forte sans avoir besoin de mettre en œuvre une solution de PKI ou autre infrastructure compliquée » concluent-ils d’une même voix.




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants