Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Le stade du Gouverneur Magalhães Pinto, stade de la Coupe du monde de la FIFA 2014, renforce sa sécurité en partenariat avec Sony

juin 2014 par Marc Jacob

Le stade Mineirão, officiellement connu sous le nom d’Estádio Governador Magalhães Pinto, a été réaménagé pour accueillir 64 000 spectateurs et de multiples événements sportifs. Il dispose par ailleurs d’un système de sécurité intelligent et favorise une consommation énergétique durable.

Présentation

Il y a 48 ans, le 5 septembre 1965 a marqué l’inauguration du stade du Gouverneur Magalhães Pinto par une rencontre entre la Seleção Mineira et le CA River Plate. Depuis lors, le stade, plus connu sous le nom de Mineirão, a été rénové à maintes reprises et figure sur la liste du Comité consultatif du patrimoine culturel de la municipalité de Belo Horizonte.

D’importants aménagements ont été entrepris pour transformer ce stade en une véritable arène multisports afin d’accueillir les matchs de la Coupe du monde de la FIFA 2014 et les Jeux Olympiques d’été de 2016. Le stade, géré par Minas Arena, est aujourd’hui considéré comme l’un des principaux stades du pays et a gagné son titre de lieu incontournable pour les deux plus grands événements sportifs mondiaux.

Problématiques

Choisir une solution de sécurité de pointe dépassant les normes des plus grands stades de football à l’étranger représentait un véritable défi. Ce système devait avant tout respecter les exigences de la FIFA, tout en réduisant les coûts et les délais pour ne pas dépasser le budget.

Un Comité de la technologie a donc été créé pendant les phases de planification et de construction. Ce Comité a défini les systèmes et les solutions informatiques et de télécommunications pour le gouvernement du Minas, en exploitant une technologie de pointe conformément aux exigences de la FIFA.

La solution

L’intégrateur systèmes Johnson Controls a sélectionné les caméras Sony pour le projet après examen des différents paramètres. Plusieurs types de caméras furent examinés lors du processus sur la base des spécificités de chacune.

Au total, 364 caméras de vidéosurveillance Sony ont été sélectionnées et installées par Johnson Controls. Parmi elles, on compte 275 caméras fixes HD haute résolution et 89 caméras mobiles dômes rapides HD haute résolution avec zoom optique et numérique.

La caméra SNC-DH180 de Sony a été choisie pour les besoins en caméras fixes. Elle est équipée d’un illuminateur infrarouge pour une protection optimale contre le vandalisme et garantit l’enregistrement d’images même dans l’obscurité la plus totale. Cette caméra HD haute résolution offre 30 images par seconde et simplifie l’infrastructure grâce à son système PoE (Power over Ethernet), qui permet de l’alimenter avec un câble de transfert de données.

Les caméras dômes rapides SNC-ER520 de Sony ont été sélectionnées pour les besoins en caméras mobiles. Elles fournissent une qualité d’image panoramique continue avec un angle de 360 degrés, un large champ visuel, des fonctions optiques PTZ 36x ainsi qu’un zoom numérique 12x. Leur système d’alimentation repose sur la technologie HPoE (High Power over Ethernet).

Les caméras de surveillance ont été installées dans des endroits stratégiques tels que les couloirs intérieurs, le parking, les portillons d’accès et le terrain, afin de surveiller les espaces internes comme les tribunes sans oublier les zones les plus critiques. Toutes les images générées par le système de vidéosurveillance sont dirigées vers le Centre de contrôle opérationnel de Mineirão. Ces images sont suivies en temps réel pour renforcer la sécurité. Le logiciel d’utilisation et de gestion de vidéosurveillance est disponible et toutes les images sont stockées sur un serveur pendant une période de temps définie au préalable.

Pourquoi Sony

Johnson Controls a effectué une large étude du marché avant d’arrêter son choix. Il s’agissait de trouver un partenaire qui mettrait à l’honneur les forces de l’entreprise et disposerait de l’expertise technique requise afin de dispenser à ses employés la meilleure formation possible.

Le Comité de la technologie a donc sélectionné Sony qui répondait à ces critères et offrait la fiabilité et la polyvalence dont avait besoin le stade. Les caméras Sony ont été facilement intégrées à l’infrastructure gérant la vidéosurveillance du stade.

En plus de répondre aux exigences de haute qualité d’image, les caméras IP de Sony offrent les fonctions d’analyse intelligente de l’image DEPA (Distributed Enhanced Processing Architecture). En outre, elles sont pour Minas Arena la solution de vidéosurveillance et d’enregistrement idéale pour une analyse et une détection de haute qualité grâce au déclenchement de l’alarme et au traitement des images à l’intérieur et autour du stade.

Résultats

La planification, l’approvisionnement et l’installation des systèmes Sony ont été réalisés en un temps record entre mars et décembre 2012. Le stade est désormais équipé d’une solution de vidéosurveillance à la pointe de la technologie et conforme aux normes de sécurité définies par Johnson Controls et le Comité de technologie de Minas Arena.

Otávio Góes, responsable des technologies chez Minas Arena explique « La baisse des coûts est une préoccupation constante pour chacun d’entre nous. » de même Emílio Miranda, responsable commercial chez Johnson Controls Building Efficiency dans les secteurs Stades, Contrôle, Sécurité et Incendie considère que « Par rapport aux autres complexes sportifs, le délai qui nous était accordé était un véritable défi – défi que nous avons relevé grâce au travail d’anticipation de nos partenaires. Le système Power over Ethernet des caméras simplifie l’infrastructure permettant de les alimenter à l’aide d’un simple câble de transfert de données. »




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants