Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Forrester : Dépenses technologiques pour 2013-2014 - l’Europe décroche, les autres régions croissent de 5%

janvier 2013 par Forrester

Selon une étude publiée aujourd’hui, Forrester prévoit une croissance de 5,4% (en devise domestique) des dépenses technologiques mondiales en 2013. Néanmoins, comme le note Andrew BARTELS, l’année 2013 sera meilleure qu’elle ne le semble à première vue. En dehors de l’Europe, qui dans la continuité de sa récession économique va diminuer ses dépenses IT en 2013, les autres zones vont augmenter leurs dépenses : les Etats-Unis de 7,5% et l’Asie de 4%. En Amérique latine et en Europe de l’Est, au Moyen Orient et en Afrique, les achats technologiques augmenteront de 9% d’ici les deux prochaines années.

Pour Forrester, une grande partie de l’instabilité économique qui impacte les marchés aujourd’hui – comme par exemple la falaise fiscale, la récession européenne, la transition gouvernementale en Chine – ne sera plus d’actualité en 2013. Les entreprises doivent regarder les mois à venir comme une transition avant une augmentation des dépenses en 2014, date à laquelle les dépenses connaitront une croissance mondiale de 6,7%.

Cette prévision « part du principe qu’un de ces problèmes (par exemple la falaise fiscale) va se poser. Nous avons également supposé que les économies européennes resteraient fragiles en 2013 avant de retrouver la croissance en 2014, que l’économie japonaise va retrouver le chemin de la « non-croissance », et que l’économie chinoise (comme celle des pays émergents) va remonter après le ralentissement de 2012. A contrario de cette toile de fond économique, nous pensons que le marché technologique mondial va quelque peu s’améliorer en 2013, et sera encore meilleur en 2014 » commente Andrew BARTELS, vice-président et analyste principal chez Forrester, sur son blog.

Le marché des technologies a été transformé par la mobilité, le cloud et le smart computing, dont l’arrivée était très attendue du fait de leur fort potentiel de transformation. Une fois le gel des dépenses informatiques terminé, la demande pour les nouvelles technologies va refaire surface et stimuler la croissance des dépenses technologiques. C’est précisément ce que l’on va observer en 2013 et en 2014.

L’Europe va trouver une solution au problème de la dette, écrit Andrew BARTELS dans son nouveau rapport, tout particulièrement en Grèce, en Italie, au Portugal, en Espagne et dans d’autres pays comme la France. « Nous pensons que dans la seconde moitié de 2013, la plupart de ces pays auront trouvé une solution. Les économies européennes vont commencer à sortir de la récession ».

La catégorie de produits qui va continuer à stagner est le matériel informatique. Les fournisseurs de PC ont connu une mauvaise année 2012, avec une croissance nulle au total. Les fournisseurs de serveurs ont même connu pire avec une baisse de 4%. Le marché restera faible en 2013, avec une baisse des achats à la fois de serveurs et de solutions de stockage. Un déclin de 3% est à attendre pour les périphériques. Une croissance de 4% dans le domaine des PC en 2013 semble prometteuse, due notamment aux tablettes, que Forrester comptabilise dans la catégorie PC au sens large.

Un seul constructeur continue d’inverser cette tendance : Apple. Forrester estime qu’Apple va vendre en 2013 pour 7 milliards de dollars de Macs, 11 milliards de dollars d’iPads sur le marché des entreprises et 8 milliards de dollars de Macs et 13 milliards de dollars d’iPads en 2014. Les dépenses professionnelles totales en PC et en tablettes Wintel ont baissé de 4% en 2012 et seront stables en 2013, les entreprises allant progressivement remplacer leurs vieux PC Windows par des solutions Windows 8. Enfin, en 2014, la demande de PC et de matériel Windows 8 va générer une croissance de 8%. Cette croissance sera bien inférieure à celle à deux chiffres qu’enregistreront les produits Linux, Android et Apple.


Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants