Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Etude McAfee : Cet été, ne laissez pas vos enfants tomber dans l’addiction des jeux vidéo

juin 2018 par McAfee

Les jeux vidéo peuvent représenter une réelle addiction ! Une enquête IPSOS pour le Fonds Actions Addictions, publiée le 8 juin dernier, a révélé qu’un enfant français sur 10 joue aux jeux vidéo plus de 5 heures par jour et 7 % passent plus de huit heures.

Pour faire face à l’addiction aux jeux vidéo, certains hôpitaux ont même créé des unités spécialisées au sein de leur service d’addictologie. C’est le cas de l’hôpital Paul Brousse à Villejuif, où les enfants addicts aux jeux vidéo représentent 20 % des patients du service d’addictologie.

Afin de prémunir les plus jeunes populations du risque d’addictif lié aux jeux vidéo, McAfee s’est intéressé aux bonnes et mauvaises habitudes des plus jeunes, ainsi qu’aux comportements associés de leurs enfants1.

S’ils admettent que jouer aux jeux vidéo est une manière pour leur enfant de se divertir, la majorité des parents (95 %) s’inquiète des risques auxquels ils peuvent être exposés (contenus inappropriés ou personnes malfaisantes).

Toutefois, parents et enfants semblent avoir trouvé un terrain d’entente : 92 % des parents permettent à leurs enfants d’y jouer au moins une heure par jour. Seul 8 % les autorisent à y passer plus de cinq heures par jour. En moyenne, les enfants jouent à des jeux vidéo 2,13h/jour, soit 15h par semaine.

Les jeux collaboratifs ont la côte auprès des jeunes gamers (62 %) favorisant l’interaction avec d’autres joueurs… et potentiellement le risque d’être ciblés par un contenu inapproprié ou d’être invités à partager des informations sensibles. La majorité des parents (89 %) est consciente des dangers de cette situation, parmi les risques qui les inquiètent le plus : l’accès à des images à caractère sexuel (77 %), le partage d’informations sensibles (71 %), l’accès à des contenus violents (71 %) ou faisant l’apologie de substances illicites (63 %).

La vigilance parentale demeure de mise

Alors que de nombreux parents gardent un œil sur les jeux qui passionnent leurs enfants, certains reconnaissent ne pas s’en soucier (9 %) voir ne pas avoir d’approche pédagogique envers eux quant au comportement responsable/sécuritaire à adopter (6 %).

Près de la moitié des parents (44 %) confie même laisser leurs enfants jouer à des jeux même s’ils n’ont pas l’âge minimum requis. Dans ce contexte, des enfants de 12 ans pourraient jouer à des jeux qui sont exclusivement réservés à un public adulte en raison des représentations de scènes de violence, de sexe, de drogue, d’alcool, etc.

« Au fil des années, la popularité du jeu vidéo a augmenté de façon spectaculaire et c’est devenu un réflexe pour beaucoup, et en particulier pour les plus jeunes générations. Dans le monde numérisé d’aujourd’hui, il est impératif que les parents comprennent les risques auxquels leurs enfants sont exposés lorsqu’ils jouent à des jeux vidéo. Cela implique qu’ils fassent leurs propres recherches sur les jeux auxquels leur progéniture passe leur temps et qu’ils puissent les conseiller en retour sur le comportement à adopter pour assurer leur sécurité en ligne », commente Lam Son Nguyen, expert en sécurité Internet chez McAfee.

McAfee vous délivre quelques conseils pour mieux assurer la protection des enfants lorsqu’ils jouent aux jeux vidéo :

• Évitez les liens malveillants. Si vos enfants recherchent en ligne des conseils de jeu ou de nouveaux jeux à télécharger, McAfee WebAdvisor peut les aider à éviter les sites Web et les liens dangereux. Il les avertira s’ils cliquent accidentellement sur un lien malveillant.
• Restez protégé. Face à la multiplicité des appareils connectés au sein d’un même foyer, il est préférable d’utiliser un produit de sécurité tel que McAfee Total Protection afin de les protéger contre les malwares. Comme toute application PC, assurez-vous de mettre à jour le logiciel de sécurité avec la dernière version du logiciel.
• Contrôlez la durée de jeu. En utilisant un logiciel de contrôle parental pour fixer des limites de temps d’utilisation de l’appareil de votre enfant, vous contribuerez à minimiser l’exposition à des sites Web potentiellement malveillants ou inappropriés.


Méthodologie de l’étude
1 McAfee a chargé OnePoll de mener une enquête auprès de 5 000 parents d’enfants âgés de 6 à 16 ans qui jouent à des jeux en ligne ou sur console. L’étude a été mené en Australie, en Allemagne, à Singapour, aux États-Unis et au Royaume-Uni.




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants