Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Le Monero : La crypto-monnaie en proie à la cyberdélinquance

juin 2018 par L’Unit 42, unité de recherches de Palo Alto Networks

L’Unit42, unité de recherches de Palo Alto Networks et notamment Josh Grunzweig se sont intéressés pendant des mois à la crypto-monnaie Monero et à la cyber délinquance dont elle est victime. Un billet de blog résume les tenants et aboutissants de leur recherche et les conclusions sur cette devise et le cryptojacking ne sont pas sans intérêt. Les logiciels malveillants visant à attaquer un poste de travail pour lui faire miner des crypto monnaies sont en plein développement.

L’UniT42 a analysé 530 000 échantillons de mineurs de Monero et identifié près de 2341 portefeuilles dont la "valorisation" est floue. En approfondissant sa recherche sur 10 portefeuilles Monero, il s’avère que les pools de minage ne sont pas "transparents" permettant aux personnes de les rejoindre sans avoir à préciser leur informations personnelles. L’un d’entre eux aurait généré 144M$ soit l’équivalent de 5% des Monero actuellement en circulation. D’ailleurs la recherche menée par l’Unit42 révèle également que la crypto monnaie la plus touchée par des malwares est Monero (84%).




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants