Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Etude BMC : Le marché des Mainframes liée aux SOA et aux Services Web est en croissance

octobre 2007 par Marc Jacob BMC

BMC Software annonce les résultats de son étude annuelle sur les environnements mainframes mettant en lumière les dernières tendances et orientations stratégiques des entreprises quant à l’évolution de leurs systèmes d’information.

Cette étude dresse une vision du rôle actuel et futur des mainframes : au service des fonctions métier, comme vecteurs d’investissement en technologies, au niveau des préoccupations de recrutement des entreprises et de leur perception vis-à-vis des principaux éditeurs de solutions d’administration du marché. En synthèse, elle démontre que les entreprises considèrent toujours les grands systèmes comme des plates-formes fiables et performantes pour leurs applications critiques et identifient BMC comme un leader technologique dans cet espace - et plus particulièrement dans les segments : DB2, IMS, planification batch, supervision et automatisation.

Conclusions majeures de l’étude :

• 52% des personnes interrogées considèrent que les environnements mainframes jouent un rôle critique dans leur stratégie de mise en œuvre des SOA ou de Web services.

• Plus de la moitié des entreprises interrogées prévoient une augmentation générale de leur consommation MIPS – liée à la croissance des systèmes existants et à l’introduction de nouvelles applications – cette proportion étant encore plus forte (78%) dans les sites les plus importants.

• Les entreprises choisissant de réduire ou d’éliminer l’utilisation des mainframes évoquent avant tout : la perception de la direction vis-à-vis des mainframes comme étant obsolètes et les coûts matériels, comme les deux facteurs essentiels ayant présidé à leur décision.

• 74% des entreprises interrogées pensent qu’il est impossible de migrer des charges de traitements critiques vers une plate-forme distribuée – et seulement la moitié de celles qui pensent réussir cette migration prévoient de réaliser des économies.

• 40% des personnes interrogées se déclarent « très préoccupées » par le recrutement de spécialistes des mainframes pour l’administration de systèmes – laissant augurer une concurrence accrue pour la recherche de compétences dans ce domaine.

• Les utilisateurs de mainframes témoignent d’une demande soutenue pour de nouvelles capacités et d’une augmentation des dépenses pour leurs projets dans ce domaine.

• Les personnes interrogées considèrent que les grands systèmes jouent un rôle critique dans les projets SOA (Service Oriented Architecture) et les services Web en tant que concentrateurs de données et serveurs de transactions.

• Les entreprises dans lesquelles on assiste à un déclin ou un désengagement des environnements mainframe sont celles disposant de la plus faible capacité en MIPS (millions d’instructions par seconde).

• Les entreprises fidèles aux mainframes citent leur disponibilité, leur sécurité et leur puissance transactionnelle comme principales motivations.

• 93 % des personnes interrogées ont une perception positive de la viabilité à long terme des grands systèmes pour supporter la charge de travail actuelle et future.


Méthodologie de l’étude

Cette étude a été menée par BMC Software au mois de mai 2007, auprès de 1000 personnes utilisatrices d’environnements mainframe. L’échantillon était composée de 74% de personnes basées en Amérique du Nord, 21% dans la zone « Europe, Moyen-Orient, Afrique » et 5% en Asie-Pacifique.




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants