Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Droit à la déconnexion : quels sont les comportements des Français en vacances ?

juin 2017 par McAfee

La nouvelle étude de McAfee intitulée “Digital Detox : Unwind, Relax and Unplug” révèle le comportement et les habitudes numériques des Français durant leurs vacances. Elle met notamment en évidence des pratiques numériques, favorables à la connexion, pouvant compromettre les données personnelles et la vie privée des Français, dans le débat actuel du Droit à la Déconnexion. L’étude rapporte également les bienfaits d’une déconnexion réussie.

Vacances connectées ou pas ? Cette question se pose dès la préparation de la valise. Puisque, 75 % des Français n’imaginent pas partir en vacances sans leur smartphone ! Cette peur d’être déconnecté des appareils mobiles, connue sous le nom de nomophobie, prend progressivement effet : 60 % se sentent même anxieux s’ils n’ont plus accès à leur téléphone portable[1].

Une fois en vacances, une grande majorité (74 %) préfère rester joignable par leur famille et leurs amis, voir poster également sur les réseaux sociaux en temps réel (30 %) que de se déconnecter. Le besoin de rester informé demeure : 69 % admettent consulter leurs emails personnels et/ou professionnels au moins une fois par jour.

Le droit à la déconnexion

Depuis le 1er janvier, le Droit à la Déconnexion fait partie, en France, des discussions au cœur de l’entreprise pour permettre aux salariés de ne pas se connecter aux outils numériques et de ne pas être contactés par leur employeur en dehors de leur temps de travail (congés payés, RTT, etc.).

Or, 9 % des Français (15 % de Franciliens) indiquent qu’ils ont besoin de rester joignables à tout moment par leur entreprise. Cependant, la moitié (52 %) indique qu’elle aurait plus de facilité à se déconnecter si elle avait des responsabilités différentes au sein de leur entreprise. Et seul un tiers des Français envisage la déconnexion comme une manière de se couper momentanément du monde de l’entreprise.

La déconnexion peut avoir un côté stressant, 48 % des Franciliens admettent avoir déjà souffert d’anxiété en étant déconnectés. Cependant, à l’échelle du territoire, la majorité des Français ne souffre pas d’état de stress sans connexion Internet (60 %).

« La période estivale est un moment attendu des hackers qui profitent de la présence du grand public dans un environnement inconnu [en matière de mesures de protection] pour compromettre leurs appareils connectés et accéder à leurs données personnelles. Même en période de congés, chaque individu doit adopter un comportement responsable », commente Lam Son Nguyen, expert en sécurité Internet – McAfee France.

Une vigilance particulière à accorder aux points d’accès Wi-Fi

Or, en matière de connexion les Français privilégient la facilité d’accès à la sécurité et sont prêts à utiliser des points d’accès Wi-Fi non-sécurisés (65 %), au risque de mettre en danger leurs informations personnelles et leur vie privée. Seuls 36 % d’entre eux s’assurent qu’un point d’accès Wi-Fi est bien sécurisé avant de s’y connecter.

Interrogés sur la qualité de la protection de leurs données, les Français estiment qu’elles sont autant (56 %), voir plus sécurisées (10 %) sur leur lieu de vacances que chez eux.

Les bienfaits d’une déconnexion réussie

Les Français qui ont déjà réussi à se déconnecter lors de précédents congés (67 %) indiquent que c’est en faisant principalement abstraction des réseaux sociaux (73 %) et de la gestion de leurs mails professionnels (56 %).

Parmi les avantages d’une déconnexion estivale, les Français relèvent à la fois des bienfaits relationnels et moraux. Elle a permis à une large majorité de profiter davantage de leurs vacances (81 %), ainsi que d’échanger plus avec les personnes participant à leur voyage (50 %). Les Français confessent aussi une réduction de leur niveau de stress (40 %), ainsi qu’un véritable coup de fouet pour mieux aborder la rentrée (11 %).

« Tout individu doit être vigilant lorsqu’il utilise un appareil connecté. Pour éviter tout risque cyber inutile et profiter de ses vacances en toute sécurité, il suffit d’adopter quelques règles de sécurité simples », ajoute Lam Son Nguyen.

Astuces pour une protection efficace :
•Eviter d’utiliser un réseau Wi-Fi public non-sécurisé. Si la connexion au réseau Wi-Fi public est indispensable, mieux vaut privilégier un Virtual Private Network (VPN) sûr (à l’image de McAfee Safe Connect). Un VPN va conserver le caractère privé des informations et s’assurer que les données vont directement de l’appareil au point de connexion.
•Assurer des mises à jour régulières des systèmes d’exploitation des différents appareils, ainsi que des applications. L’utilisation d’anciennes versions de logiciels peut ouvrir certaines brèches de sécurité.
•Installer un système de sécurité performant pour tous les appareils. Après la dernière mise à jour des appareils réalisée, des solutions telles que McAfee LiveSafe peuvent aider ces appareils à rester à distance de virus et de malwares.
•Utiliser une application de localisation. Lors de la perte d’appareils connectés, en particulier pendant les vacances, il peut être très difficile de les récupérer. Les applications de localisation permettent de retrouver, de verrouiller ainsi qu’effacer les données en cas de vol ou de perte.

Si vous souhaitez accéder aux résultats globaux de l’étude, cliquez ici.


[1] Etude ‘Connected Relationship’ – Intel Security


Méthodologie

MSI International a conduit cette étude en ligne pour le compte de McAfee, en mars 2017, auprès de 9 500 personnes qui utilisent quotidiennement des appareils connectés. Cette étude a été mené en Australie, en France, en Allemagne, au Royaume-Uni et aux Etats-Unis auprès d’individus (homme & femme) âgés de 18 à 55 ans.




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants