Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Cyberoam signale une recrudescence de spams provenant de comptes de messagerie ou Facebook compromis

novembre 2011 par Cyberoam

Cyberoam, société à l’origine des solutions UTM basées sur l’identité, dévoile la principale particularité de son rapport de tendances en matière de menaces sur Internet pour le mois d’octobre 2011, élaboré en collaboration avec son partenaire Commtouch. Une tendance plutôt gênante indique que les spammeurs ont commencé à changer de tactique d’attaque en passant des réseaux zombie (ou botnets) aux comptes de messagerie compromis dès qu’ils en ont la possibilité. Elle s’est surtout accentuée après le démantèlement par le consortium Microsoft du botnet Rustock, responsable de près du tiers du spam au niveau mondial.

Afin de lever le voile sur les véritables conséquences de cette tendance, Cyberoam a mené une étude sur les propriétaires de comptes compromis (Yahoo, Gmail, Facebook et Hotmail). De manière générale, ce type d’attaque survient après une connexion depuis un réseau Wi-Fi public, en raison de l’utilisation d’un mot de passe trop simple ou après avoir cliqué sur un lien envoyé par une personne de « confiance » sur Facebook. Les chiffres sont éloquents : 23 % des utilisateurs n’ont pris aucune mesure pour remédier à la situation, pensant qu’il s’agissait d’un incident isolé.

« Les spammeurs ont cherché à tirer parti de la confiance des internautes lorsqu’ils ont décidé de s’attaquer aux messageries et aux réseaux sociaux. La plupart d’entre nous cliquera sur un lien frauduleux s’il provient d’un ami proche sur Facebook. Ce type de spams et d’arnaques va certainement augmenter dans un avenir proche et nous incitons donc les utilisateurs à la plus grande prudence lorsqu’ils se connectent à Internet depuis un réseau public ou lorsqu’ils utilisent et gèrent leurs mots de passe », a indiqué Abhilash Sonwane, Sr. VP., Product management, Cyberoam.

Cyberoam recommande aux propriétaires de comptes d’utiliser un gestionnaire qui enregistre tous leurs mots de passe, en génère de nouveaux et les synchronise avec leurs PC de bureau, ordinateurs portables, smartphones et tablettes tactiles. Il est également conseillé de ne pas cocher la case « Mémoriser le mot de passe » lorsque vous vous connectez à votre messagerie ou votre compte Facebook et de ne pas cliquer sur les liens Facebook accompagnés de phrases accrocheuses comme « À voir absolument ! » ou d’exclusivités du type « Vidéo de la mort d’Oussama Ben Laden ».




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants