Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Chez Veolia, la sécurité de l’eau est confiée aux clés électroniques Locken !

décembre 2017 par Patrick LEBRETON

Veolia emboîte le pas des nombreuses régies des eaux qui ont choisi la solution Locken pour contrôler et gérer leurs accès.

« Le château d’eau ? Il ne sert plus qu’aux antennes téléphoniques. » Détrompez-vous ! Le château d’eau, cette vieille grosse tour pataude mais attachante à force, sert toujours de réservoir perché très haut au-dessus des maisons. Il y a même de bonnes chances pour qu’il soit géré par Veolia, l’un des deux opérateurs historiques, qui fournit 1,66 milliards de mètres cube d’eau potable par an à 23 millions d’habitants de l’hexagone.

Dans cette activité névralgique, la sécurité est une préoccupation permanente. Les sites d’eau potables sont classés PIV, « points d’importance vitale » et leur sûreté doit être préservée en toute circonstance, sous le contrôle des préfectures et le cas échéant de l’autorité militaire. Il faut au premier chef écarter tout risque d’intrusion malveillante.

Or les contraintes de Veolia sont multiples : les sites sont dispersés sur toute l’étendue du territoire, des grandes agglomérations aux villages, voire isolés en pleine nature ; pour les captages, au plus près des sources et des rivières. Pour compliquer la tâche, les châteaux d’eau, on le voit, hébergent parfois les équipements d’opérateurs de téléphonie ou d’énergie à qui il faut permettre l’accès pour assurer les opérations de maintenance.

Veolia a référencé Locken fin 2016 comme fournisseur privilégié de contrôle d’accès permettant ainsi à l’ensemble de ses délégations de service public (DSP) réparties sur tout le territoire français de disposer de la solution de clés électroniques avec transmission des droits d’accès en temps réel.

Comme toujours chez Locken, chaque intervenant ne dispose plus que d’une seule clé munie des autorisations nécessaires. Les clés sont en plus reliées par Bluetooth à son Smartphone qui communique avec le système de gestion centralisé des accès par le biais de l’APP MyLocken. Le système allie souplesse et sécurité : Veolia peut ainsi ne fournir les droits d’accès à un intervenant qu’à son arrivée sur le site, et si nécessaire pour un seul passage.

L’installation, sans câblage, ne suppose aucune autre opération que la substitution des cylindres ; les clés électroniques peuvent également ouvrir les nombreux cadenas utilisés sur les réservoirs ainsi que les boîtes à clés situées à l’entrée des sites dédiées aux opérateurs partenaires.




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants