Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

CERT-XMCO : Le Group-IB publie un rapport sur le monde de la cybercriminalité russe

avril 2012 par CERT-XMCO

* LEADING RUSSIAN SECURITY FIRM GROUP-IB RELEASES 2011 REPORT ON RUSSIAN CYBERCRIME

- Date : 24 Avril 2012

- Criticité : Elevée

- Description : Le groupe russe IB, avec l’aide du CERT national, vient de publier un rapport décrivant l’activité des cybercriminels russes au cours de l’année 2011.

Ce rapport présente les grandes tendances de l’année 2011 chez les cybercriminels russes, analyse la part de ces activités au niveau mondial, et propose des solutions pour lutter contre ces dernières.

Quelques tendances clés de l’année 2011 :

- La cybercriminalité russe a doublé : Le marché cybercriminel mondial est estimé à 12,5 milliards de dollars en 2011, dont 4 milliards sont imputés à la cybercriminalité russe. Le cybercrime russe, en Russie, passe lui de 1,2 milliard à 2,3 milliards de dollars.

- La Mafia organise et structure le cybercrime en Russie : Les syndicats du crime s’intéressent de plus en plus à la cybercriminalité et s’organisent pour structurer le marché.

- Les principales activités restent la fraude en ligne et le spam : En 2011, la fraude en ligne est la première activité des cybercriminels. Elle est estimée à 942 millions de dollars. Les pourriels prennent la seconde place, avec un marché estimé à 830 millions de dollars.

- Les profils criminels :

Dans son rapport, la société russe présente les profils de cinq cybercriminels arrêtés au cours de 2011 : Vladislav Khorokhorin, Oleg Nikolayenko, Yevgeniy Anikin, Maksim Glotov, Andrey Sabelikov.

Enfin, la société propose différentes pistes afin de lutter contre ces activités criminelles :
- Adapter les lois existantes au contexte ;
- Augmenter les peines ;
- Mettre en place des procédures dédiées pour lutter contre ce type d’activités ;
- Former correctement les forces de l’ordre aux enjeux du cybercrime ;
- et enfin, améliorer la coordination au niveau international.

Le rapport complet est disponible à l’adresse suivante : http://group-ib.com/images/media/Gr...

- Référence :

http://www.group-ib.com/index.php/7...

http://group-ib.com/images/media/Gr...

- Lien extranet XMCO :

https://cert.xmco.fr/veille/client/...




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants