Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

35% des entreprises ont déjà perdu des données en raison de failles de sécurité informatique, selon Kaspersky Lab

novembre 2012 par Kaspersky Lab

Selon une récente enquête réalisée par B2B International en collaboration avec Kaspersky Lab :
- 35% des spécialistes informatiques interrogés ont été confrontés à des fuites de données résultant d’infections par des malwares.
- les autres causes les plus courantes étant les attaques par e-mail (21%) et le phishing (17%).

Ainsi, les fuites de données stratégiques et confidentielles surviennent trop fréquemment à la suite d’attaques contre l’infrastructure informatique des entreprises.

Le constat : la perte d’informations confidentielles est le plus souvent le résultat de l’utilisation peu attentive de terminaux ou la présence aux failles internes dans la sécurité informatique et notamment :
- dans les applications installées en interne (25%), que les cybercriminels exploitent pour télécharger des programmes malveillants sur les ordinateurs qui en sont victimes. Ce risque peut être évité en utilisant un système complet de protection permettant de contrôler les logiciels potentiellement vulnérables, ainsi que par la sensibilisation des employés aux risques qu’il y a à télécharger des applications inconnues.
- puis surviennent la perte (23%) et le vol (15%) d’équipements mobiles selon les responsables interrogés. Dans 13% des cas, des informations sensibles tombent entre de mauvaises mains en raison de négligence dans l’utilisation de ces appareils, par exemple, l’envoi de messages à une adresse e-mail erronée.

Tanguy de Coatpont, directeur général de Kaspersky Lab France souligne : « Ces fuites de données, quelles qu’en soient les causes, impactent directement tout l’écosystème de l’entreprise, ses collaborateurs et ses clients. C’est pourquoi il est fondamental pour elles de mettre en œuvre une protection adaptée à leurs systèmes d’information et aux nouveaux usages en entreprise ».

Quelles sortes de données sont ainsi perdues par les entreprises ?

Généralement, il s’agit d’informations clients ou de données financières (36% respectivement pour l’un et l’autre). Ensuite viennent des données relatives au personnel, pour 31% des cas.

La version complète de l’étude de B2B International est disponible sur le site http://www.kaspersky.com/downloads/...




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants