Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Prédictions et tendances pour le secteur des services informatiques en 2024

janvier 2024 par Magali Moreau, Directrice Marketing et Communication chez Sharp Business Systems France

Les équipes informatiques ont pour mission de veiller à la fiabilité, à la sécurité et à la pertinence des technologies face à des besoins qui évoluent. Mais, que cela signifie-t-il pour les PME au cours de l’année à venir ?

En 2024, les équipes informatiques continueront à fournir les outils, les infrastructures et le support permettant aux entreprises de gagner en efficacité. Ceci inclut la gestion des systèmes et réseaux, l’assistance, la mise en œuvre de protections face aux cybermenaces, la livraison de logiciels, ou encore l’analyse de données.

Comme peuvent en témoigner n’importe quels dirigeants de PME, les 12 derniers mois n’ont pas été simples à gérer. En outre, avec les pressions socioéconomiques qui continuent de s’exercer sur des entreprises déjà à court de ressources, l’industrie des services informatiques fait face à la nécessité de réagir, d’innover et de trouver de nouvelles solutions afin de soutenir leurs stratégies de croissance.

L’émergence de l’IA

Cette année, il était impossible de passer à côté de l’impact de l’intelligence artificielle et du machine learning sous toutes leurs formes. Ces technologies ont attiré l’attention des médias, tout en défiant les décideurs qui cherchent à les intégrer aux workflows de leur entreprise.

Le volume de travail des humains devrait se réduire avec l’exécution de nombreuses tâches à faible valeur ajoutée par l’IA ou par des technologies d’automatisation des workflows. Ces équipes pourront ainsi se concentrer sur des missions à plus haute valeur ajoutée.

Passer à la vitesse supérieure en matière de cybersécurité pour les PME

Au-delà des avantages clairs que l’IA aura pour les entreprises, elle introduira également davantage de menaces de la part des acteurs malveillants, qui deviendront eux aussi plus intelligents et gagneront du terrain. Par conséquent, les clients devront mettre en place d’autres outils pour protéger leurs données et leurs activités (en interne et dans le cloud). Au-delà de l’IA, avec les volumes croissants d’informations migrées vers le cloud, la protection des données et la cybersécurité resteront primordiales pour toutes les entreprises.

Les antivirus et autres outils de détection des malwares restent indispensables, toutefois, les entreprises doivent également mettre en place des politiques de sauvegarde de qualité, car elles ont la responsabilité d’assurer régulièrement la protection de leur propre contenu.

La sensibilisation autour des questions de sécurité des données et le support technique en continu resteront donc une tendance importante en 2024. Une enquête publiée récemment par Sharp révèle que bien que 41 % des entreprises européennes aient renforcé leur formation en sécurité informatique depuis leur migration vers un modèle hybride, l’IA représente une menace croissante.

L’automatisation des processus

L’automatisation n’a rien de nouveau en entreprise, mais restera une tendance majeure en 2024, les PME cherchant à rationaliser leurs opérations et à rendre leurs workflows plus efficients.

Parmi les dynamiques que nous avons vu émerger en 2023 et qui devraient rester sur la pente ascendante figure la réduction du coût initial de nombreux services d’automatisation. Si celle-ci se fera en partie grâce au potentiel de l’IA, pour beaucoup, la priorité est actuellement d’utiliser des plateformes pour dynamiser leurs activités principales et leurs processus.

Appliquer les permissions relatives aux données

Plus l’IA et autres processus digitalisés ont accès à des données professionnelles, plus les opportunités de fuite de ces informations se multiplient. Par conséquent, les permissions relatives aux données (qui doit avoir accès à quoi) devraient être au cœur d’une tendance majeure cette année. Il est crucial de sécuriser aussi bien les environnements internes que les services cloud en mettant en œuvre les politiques d’accès et autorisations adéquates aux fichiers et fichiers. Dans le cas contraire, des informations confidentielles sur des réseaux internes risquent d’être divulguées involontairement (et parfois rapidement) au grand public.

Il reste beaucoup de travail de sensibilisation à accomplir dans ce domaine auprès des PME, en particulier en ce qui concerne les structures des fichiers, les permissions, et la façon dont les données sont partagées, afin de veiller à ce que les protections et protocoles adéquats soient mis en place. Tout ceci doit être réalisé avant que l’IA soit intégrée dans l’entreprise, car toute faille sera potentiellement accélérée par ces technologies.


Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants