Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

McAfee dévoile le « Projet Mockingbird »

janvier 2024 par Marc Jacob

McAfee dévoile au CES (Consumer Electronics Show à Las Vegas) sa technologie de détection de Deepfakes audio basée sur l’IA, connue sous le nom de « Projet Mockingbird ». Cette nouvelle technologie exclusive a été conçue pour aider les consommateurs à se protéger contre la menace croissante des cybercriminels qui exploitent des fichiers audios générés par l’IA. Ces faux audios, comme le clonage de voix sont utilisés pour mettre en œuvre des arnaques pour soutirer de l’argent, des informations personnelles ou pour alimenter des pratiques de cyberintimidation et de manipulation de l’image de personnalités publiques.

Les outils d’IA générative, plus accessibles que jamais et de plus en plus sophistiqués, permettent aux cybercriminels de créer encore plus facilement des escroqueries convaincantes, en utilisant par exemple le clonage de voix pour se faire passer pour le proche d’un utilisateur et lui soutirer de l’argent en prétextant une situation de détresse. D’autres pratiques, appelées « cheapfakes », consistent à manipuler des vidéos authentiques, à l’instar de journaux télévisés ou d’interviews de célébrités, pour y insérer de faux sons, modifiant ainsi les propos originaux de la personnalité publique.
Pour anticiper la difficulté croissante que rencontreront les consommateurs à déceler les contenus réels de ceux manipulés numériquement, McAfee Labs, branche de McAfee spécialisée dans l’innovation et l’étude des menaces, a mis au point un modèle d’IA avancé, à la pointe de l’industrie, formé pour détecter des sons générés par l’IA. La technologie du « Projet Mockingbird » utilise une combinaison de modèles de détection contextuels, comportementaux et catégoriels alimentés par l’IA pour déterminer si le son d’une vidéo est bien celui d’origine. Avec un taux de précision actuel de 90 %, McAfee est ainsi capable de détecter et d’offrir aux utilisateurs un niveau de protection inégalé contre les contenus « cheapfakes » et deepfakes malveillants.

Fort d’une riche expérience en matière d’innovation dans le domaine de l’intelligence artificielle, McAfee présentera des démos publiques du « Projet Mockingbird » lors du CES 2024. Le lancement de cette nouvelle technologie d’IA s’inscrit dans la volonté de McAfee de développer un portefeuille complet de modèles IA permettant d’accompagner les consommateurs dans la protection de leur vie numérique.

Pourquoi le « Projet Mockingbird » ?
Les « mockingbirds » (oiseaux moqueurs) forment un ensemble d’oiseaux reconnus pour leur capacité à imiter ou à se « moquer » des chants d’autres oiseaux. Bien que la raison de cette imitation ne soit pas clairement établie, l’une des théories suggère que les mâles adoptent cette stratégie pour tromper les femelles qui semblent préférer les chanteurs les plus habiles. De manière similaire, les cybercriminels exploitent l’IA générative pour « imiter » ou cloner les voix de personnalités célèbres, d’influenceurs, voire même de proches, dans le but de duper les consommateurs.
La technologie Deepfake : une source d’inquiétude pour les consommateurs
Les consommateurs sont de plus en plus préoccupés par la sophistication de ces escroqueries, car ils doutent de plus en plus de leur capacité à discerner la réalité de ce qu’ils voient ou entendent.

Depuis plus de dix ans, McAfee utilise l’intelligence artificielle pour protéger des millions de clients à travers le monde contre les menaces qui pèsent sur la confidentialité et l’identité en ligne. En exploitant plusieurs modèles en parallèle, McAfee est capable d’effectuer une analyse complète des problèmes sous plusieurs angles. Par exemple, les modèles structurels sont utilisés pour comprendre les types de menaces, les modèles comportementaux pour comprendre ce que fait cette menace, et les modèles contextuels pour retracer l’origine des données qui sous-tendent une menace particulière. Cette utilisation simultanée de modèles permet ainsi à McAfee de fournir à ses clients des informations et des recommandations plus efficaces, renforçant l’engagement de l’entreprise à protéger la vie privée, l’identité et les informations personnelles.


Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants