Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Le Puy du Fou confie sa sécurité à Genetec

mai 2024 par Marc Jacob

Genetec Inc. annonce que sa plateforme Security Center assure la sécurité des visiteurs du Puy du Fou. La France est la première destination européenne de parcs de loisirs avec plus de 70 millions de visiteurs chaque année. Comment les parcs d’attraction français peuvent-ils assurer la sécurité, garantir une expérience inoubliable et rassurer leurs visiteurs ?

Après une année 2023 record, au cours de laquelle le parc à thème vendéen a accueilli 2,6 millions de visiteurs, le Puy du Fou, élu deux fois « meilleur parc d’attractions du monde », a finalement décroché l’Oscar du Meilleur Spectacle du Monde pour sa dernière création, « Le Mime et l’Étoile », au mois de mars 2024.Ce spectacle représente un investissement de plus de 20 millions d’euros pour le parc. Faisant face à une évolution des exigences des visiteurs, tant en termes d’expérience que de sécurité, le Puy du Fou a progressivement augmenté le nombre de caméras sur son site et intégré des solutions de contrôle d’accès. Ainsi, les équipes techniques peuvent surveiller les locaux techniques, détecter les intrusions, contrôler visuellement les accès, superviser le bon fonctionnement de la machinerie des spectacles et gérer les flux de personnel. Une expansion qui, bien que bénéfique, a posé des défis techniques, notamment en termes de saturation des flux vidéo et d’ergonomie du système.

Sur les conseils de Jean Marie Laurent, créateur de 3iS et partenaire intégrateur de Genetec, le Puy du Fou a choisi d’unifier ses systèmes de sécurité dans la plateforme GenetecTM Security Center. Le numéro 1 mondial du spectacle a alors pu résoudre ses problèmes techniques et étendre encore sa zone de couverture vidéo ; passant de 120 caméras initialement connectées à Security Center en 2016 à plus de 490 caméras intérieures et extérieures aujourd’hui. « Chaque nouvelle caméra installée nous permet d’améliorer encore la satisfaction du public, ce qui représente notre objectif ultime », précise Mathieu Naulin, Directeur Sécurité du Puy du Fou. « Il s’agit de questions de sécurité, bien entendu, mais également d’excellence de nos spectacles. Le Puy du Fou s’enrichit chaque année de nouvelles attractions, qui sont toutes scrutées en direct par un régisseur pour en surveiller les moindres détails et ainsi perfectionner la qualité de la représentation. ». La plateforme Genetec Security Center repose sur une architecture ouverte et permet au Puy du Fou de connecter facilement les caméras et dernières technologies de nombreux fabricants.

En 2018, le Puy du Fou a également fait le choix de s’équiper du système de contrôle d’accès GenetecTM SynergisMC sur la plateforme Genetec Security Centers. « Genetec Synergis nous facilite la gestion des accès, qui peut se faire par individu ou groupe d’individus, par porte au cas par cas ou de manière plus générale », s’enthousiasme Mathieu Naulin. « Genetec nous offre ainsi une véritable souplesse d’utilisation des droits d’accès. Nous ne sommes pas bloqués par une architecture logicielle et matérielle trop rigide, comme nous l’étions auparavant. »

Le Puy du Fou a par ailleurs échangé sa solution d’interphonie par une solution d’émission de QR code, intégrée à Genetec Security Center pour gérer les flux de personnel, de fournisseurs ou de sous-traitants. « Ce système de QR code permet à tous de gagner du temps et de fluidifier les entrées et sorties » précise Mathieu Naulin. Certains membres de l’équipe de sécurité du Puy du Fou utilisent également le service mobile Genetec, qui facilite l’accès à toutes les fonctionnalités de sécurité - ouvrir une porte, visualiser une caméra, activer une alarme intrusion, etc. – sur le terrain, depuis leur téléphone portable. Cela leur permet d’assurer une plus grande réactivité et plus de collaboration en cas de crise ou d’interrogation, pour de meilleures prises de décision.

Il est à noter que le Puy du Fou n’est pas ouvert toute l’année. En période de fermeture au public, Security Center sert à filtrer les accès au site et à surveiller les locaux techniques. Le tout grâce à l’intégration dans la plateforme des fonctionnalités d’interphonie et de détection d’intrusion.

Côté technique, les serveurs Omnicast et Synergis de Security Center réceptionnent tous les flux de données de sécurité. Auparavant sur quatre serveurs physiques, ces informations sont désormais stockées sur des serveurs ESX. « Nous ne nous soucions pas de savoir quelles données sont stockées sur quel serveur. L’affectation est dynamique et nous passons simplement par la plateforme Security Center pour y accéder. Cette simplicité a libéré du temps pour les équipes techniques », commente Mathias Jauffrit, Directeur Technique Opérationnel des Services et Hospitalité. En parallèle de leur stockage, les flux vidéo partent simultanément vers un ou plusieurs postes opérateurs via un réseau de fibre optique administré et maintenu par les équipes informatiques du Puy du Fou, sans interférer avec le reste des applications utilisées depuis les postes informatiques. Grâce à la conception modulaire de Security Center, l’équipe a en effet pu mettre en place des VLAN en Multicast pour diffuser les images, soit des réseaux virtuels dédiés qui, au-delà de renforcer la cybersécurité, protègent de tout risque de ralentissement.

Fort de son succès, Le Puy du Fou a ouvert en 2019 son parc Puy du Fou España à Tolède. Naturellement le groupe a confié à son partenaire intégrateur i3S la conception et la mise en œuvre de son système de sécurité. « Nous accompagnons le Puy du Fou depuis tant d’années, que nous disposons d’une connaissance approfondie de ses besoins et de ses attentes en matière de sécurité physique. Le Puy du Fou nous a demandé de poser les bases d’une solution de sécurité unifiée Genetec à Tolède, sur le même modèle que celle utilisée en France, pour en garantir le même niveau d’excellence », explique Jean-Marie Laurent, créateur de i3S.

Le parc ambitionne de disposer ainsi de 4 parcs d’ici à 2030, afin de faire rayonner son modèle et son concept dans le monde entier. Deux grands spectacles immersifs devraient d’ailleurs prochainement ouvrir leurs portes à Shanghai en Chine, et dans le Tennessee aux États-Unis.


Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants