Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 





















Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

l’ACN dévoile les priorités européennes de la filière de la confiance numérique : Consolider le marché unique du numérique avec un « Buy European Trust Act »

mai 2024 par ACN

L’Alliance pour la Confiance Numérique (ACN) publie les priorités européennes de la filière de la confiance numérique en vue des élections 2024. Elle appelle à renforcer l’autonomie stratégique de l’Europe par l’adoption d’un "Buy European Trust Act" pour favoriser les solutions numériques européennes dans les marchés publics. Le rapport met en avant la nécessité de parachever le marché unique du numérique de confiance autour des domaines prioritaires que sont la cybersécurité, l’identité numérique, l’intelligence artificielle de confiance, le chiffrement ou encore la gouvernance du numérique. L’ACN souligne également l’importance de la sensibilisation et de la formation pour soutenir le développement des compétences en confiance numérique.

Un appel à l’action pour un Buy European Trust Act
Dans un contexte de conflictualité croissante dans l’espace numérique, où les tensions géostratégiques s’expriment de plus en plus fortement, l’ACN considère que l’Europe constitue le bon échelon renforcer notre résilience collective et pour défendre et promouvoir nos valeurs fondamentales dans le cyberespace.
En réponse aux défis numériques actuels et futurs, l’ACN appelle à parchever un marché unique du numérique de confiance et propose notamment une mesure emblématique : l’adoption d’un "Buy European Trust Act". Cette législation vise à allouer au moins 50% des marchés publics dans le domaine de la confiance numérique (identité numérique, cybersécurité, IA de confiance) à des solutions européennes. Daniel Le Coguic, Président de l’ACN, affirme : "Il est impératif de soutenir la filière européenne de la confiance numérique pour garantir l’autonomie stratégique et la résilience de l’Europe. Ce nouvel acte législatif serait un pas décisif vers la consolidation d’un marché unique européen du numérique de confiance et permettrait à la fois de mieux protéger nos concitoyens mais aussi de renforcer une filière européenne très stratégique et de stimuler l’innovation. Nous avons la chance de pouvoir nous appuyer, en France, sur une filière déjà très importante – 18 milliards de chiffre d’affaires en 2023 – avec une croissance de plus de 10% par an et forte de plus de 86000 emplois."

Priorités clés de la filière de la confiance numérique pour 2024
Le document, qui rassemble les propositions des entreprises de la confiance numérique française, met en lumière 5 domaines prioritaires pour lesquels le document livre de nombreuses propositions : la cybersécurité, l’identité numérique, l’intelligence artificielle de confiance, le chiffrement ou encore la gouvernance du numérique.

Engagement pour un avenir numérique sécurisé et de confiance
L’ACN, forte de ses 120 entreprises membres, appelle les institutions européennes à harmoniser et à rendre pleinement opérationnelles les nombreuses initiatives réglementaires en cours, dans les domaines priorités évoqués. Les initiatives législatives européennes entreprises ces dernières années doivent désormais être complétées, mises en oeuvre concrètement et amplifiées, avec comme ambition de créer les conditions juridiques, économiques, et techniques de l’existence d’un marché unique du numérique de confiance en Europe.
« Il s’agit là d’un impératif à la fois démocratique et économique : la préservation des valeurs fondamentales de l’Europe passe par la sécurisation du numérique et l’augmentation du niveau de protection de tous les acteurs et de tous les usages, mais aussi par le renforcement de l’autonomie stratégique européenne. » déclare Daniel Le Coguic, Président de l’ACN.


Téléchargez le document « Priorités européennes de la filière de la confiance numérique 2024 » : www.confiance-numerique.fr

L’Alliance pour la Confiance Numérique (ACN) est le syndicat professionnel qui représente les entreprises du secteur de la confiance numérique notamment celles de la cybersécurité, de l’identité numérique, et de l’Intelligence Artificielle de confiance. La France dispose dans ce domaine d’un tissu industriel très performant et d’une excellence internationalement reconnue grâce à des leaders mondiaux, des PME, des ETI et aux différents acteurs dynamiques du secteur.
Selon l’Observatoire ACN de la Confiance Numérique 2023, le secteur emploie 86000 personnes et pèse, en France, près de 18 milliards d’euros de chiffre d’affaires, en forte croissance (plus de 10% de croissance). L’ensemble des données économiques du secteur est disponible dans l’édition 2022 de cet Observatoire en téléchargement sur le site ACN (www.confiance-numerique.fr).
Les 120 entreprises membres de l’ACN (dont plus de 85% sont des start up/PME/ETI) représentent plus 80% du chiffre d’affaires du secteur. L’ACN est membre de la FIEEC (Fédération des Industries Electriques, Electroniques et de Communication) du Campus Cyber et participe activement aux travaux du Comité Stratégique de Filière (CSF) Industries de Sécurité. Par ailleurs, l’ACN est également membre fondateur de l’ECSO (European CyberSecurity Organisation).


Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants