Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Kelio (Groupe BODET) fait le choix du cloud privé et SOC complet chez Blue afin de renforcer la résilience des solutions RH du groupe

juin 2024 par Marc Jacob

Depuis plus de 35 ans, Kelio (Groupe BODET) se distingue comme un acteur incontournable dans le domaine des solutions informatiques en France. En tant que concepteur, éditeur et intégrateur, Kelio excelle dans trois principaux domaines :

Emmanuel BIZOT
Responsable Opérations SaaS / DPO

Gestion des ressources humaines

Les solutions de gestion des ressources humaines de Kelio couvrent tous les processus RH. Le logiciel SIRH permet la gestion des temps et activités, des congés, des plannings, des absences, du recrutement, de la formation, des notes de frais et des entretiens.

Gestion de la paie en ligne

La solution 100% Cloud "123Paie” simplifie la gestion de la paie, du calcul des éléments variables à la consolidation des événements de paie, la création des bulletins de salaire et l’envoi des écritures comptables.

Sécurité et contrôle d’accès aux bâtiments

Kelio propose des solutions de sécurité et de contrôle d’accès pour les bâtiments, définissant des droits d’accès personnalisés en fonction des zones, du profil de l’utilisateur et des horaires.

En quelques chiffres, Kelio c’est :

560
collaborateurs

5000000
utilisateurs chaque jour

7200000
de chiffre d’affaires

20000
clients dans le monde
35
ans d’expertise
60
distributeurs et partenaires
Les enjeux

“Nous avons choisi Blue après une étude de marché conséquente.”

Chez Kelio, l’équipe SaaS met en place des SIEM du contrôle pour assurer simultanément un support et un SOC.

Avant l’intervention de Blue, l’essentiel des hébergements de Kelio était concentré sur un hébergeur principal. Entre dangers de perte de données et potentielles failles de sécurité, les risques étaient trop nombreux pour l’infrastructure technique conséquente de Kelio.

Après une analyse de l’existant et un recueil des besoins, l’enjeu fut rapidement ciblé par Blue : déployer une solution d’hébergement à la hauteur des besoins techniques et répondre efficacement aux risques de sécurité.

“On a choisi l’offre cyber de Blue pour plusieurs raisons. La première, c’était la réactivité, la proximité géographique et également l’adaptabilité.”

Le ciblage des besoins par Blue s’est effectué avec la validation progressive de chaque étape par Kelio. Ces étapes ont chacune été rythmées par des échanges participatifs :

Rencontre des équipes à chaque niveau :
Opérationnel,
Organisationnel,
Stratégique.
Ateliers de réflexion et travail :
XDR sur la partie Endpoint,
MFA et Bastion pour la connexion et l’administration,
SIEM pour la collection des logs,
SOC pour l’analyse,
SIEM de Kelio en correspondance,
SOAR pour la réaction rapide.

Le projet du partenariat avec Kelio a été de travailler sur 90 endpoints à élargir sur 190 machines virtuelles.
Le déploiement

“Ce qui a fait la différence et je reviens là-dessus, c’est la réactivité et l’adaptabilité.”

Entre Blue et Kelio, le déploiement est parti d’une page blanche, permettant de faire de l’infra as code.

La collaboration s’est faite étape par étape en bénéficiant de l’apprentissage de chaque atelier. La gestion de projet réactive et flexible a permis à Kelio de développer son infrastructure en simultanée du SOC. Arrivé à la fin des ateliers entre les équipes de Kelio et de Blue, le produit était parfaitement configuré pour répondre à la fois aux besoins de Kelio et au besoin du SOC.
Les résultats

"Je retiens proximité, réactivité, souplesse.”

Pour Kelio, plusieurs mois après l’installation de l’infrastructure, le retour d’expérience est “très positif”. La force de Blue a été de poursuivre tous ses efforts de sécurité après la mise en production du projet. Une fois ouverte au public, l’infrastructure a pu être testée dans des conditions réelles. Après quelques alertes, parfaitement normales, les interventions ont été très réactives.


Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants