Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

dynaTrace de Compuware optimise les performances web et mobile de PagesJaunes

juillet 2014 par Marc Jacob

Grâce à une surveillance plus précise de ses performances applicatives et un diagnostic plus rapide des incidents, le leader français de la publicité et de l’information locales sur Internet, mobile et imprimé gagne en temps, en efficacité et en sérénité pour offrir à ses millions d’utilisateurs web et mobiles une qualité de service optimale.

Assurer la croissance et la pérennité des services web et mobiles

Connu de tous, PagesJaunes est un acteur de référence en France de la publicité et de l’information pratique locale sur Internet, mobile et imprimé. Annuaires traditionnels, inversés ou géolocalisés, plans et itinéraires, trafic routier, météo, réservations d’événements culturels, mais aussi création et hébergement de sites internet, petites annonces et offres d’emplois : aujourd’hui, près de 8 Français sur 10 utilisent quotidiennement un service PagesJaunes. Le web et le mobile sont devenus, en quelques années, le cœur de l’activité du Groupe jusqu’à représenter aujourd’hui près de 70% de son chiffre d’affaires global.

Dans ce contexte, il était essentiel pour PagesJaunes de veiller à offrir à ses utilisateurs des applications toujours plus performantes, accessibles rapidement et disponibles en permanence. Un enjeu de taille compte tenu notamment de la complexité de son système d’information. La centaine de serveurs mobilisés ainsi que le nombre croissant de partenaires et de services tiers sollicités (Mappy, Fnac, Allociné...) compliquaient en effet significativement la détection et l’analyse d’éventuels incidents de performance. « Nos outils d’analyse n’étaient pas suffisamment fiables et nous obligeaient à mobiliser un ingénieur pour éplucher le code à la recherche du problème, explique Pascal Specht, Responsable de projet au Pôle Média de PagesJaunes. La société s’est donc mise en quête d’une solution capable de lui donner davantage de visibilité et de maîtrise sur ses performances applicatives.

dynaTrace : pour une gestion de la performance applicative globale et synthétique

Après plusieurs études comparatives, PagesJaunes a finalement retenu la solution APM dynaTrace de Compuware. Au-delà de la qualité reconnue de l’outil en matière de surveillance des performances applicatives et de diagnostic des incidents, PagesJaunes a également été séduit par sa discrétion et sa simplicité d’utilisation. Là où d’autres outils de mesure ont tendance à être intrusifs et à demander un travail préparatoire au niveau du code, dynaTrace présente au contraire l’avantage de se « greffer » directement sur la machine virtuelle Java sans impacter l’applicatif existant. Les rapports d’analyse fournis se révèlent ensuite particulièrement simples à exploiter : « des courbes et des graphiques très parlants, très visuels, qui permettent d’avoir une vue synthétique de tout ce qu’il se passe sur notre système de production » précise Pascal Specht.

dynaTrace permet en effet d’avoir une visibilité complète des transactions, du clic de l’utilisateur jusqu’à la ligne de code. Si bien qu’en cas de dysfonctionnement, PagesJaunes est désormais en mesure d’identifier rapidement la source et la localisation d’un incident de performance, y compris s’il intervient sur une application tierce. « Grâce à dynaTrace, nous sommes capables aujourd’hui de trouver en quelques minutes l’origine d’un dysfonctionnement. Cela représente des gains de temps vraiment exceptionnels » poursuit Pascal Specht. En ce sens, le coût des licences a été amorti en quelques semaines.

D’une vision technique à une vision métier des performances

Récemment, PagesJaunes a lancé des mises en avant éditoriales (MAE) qui consistent à suggérer à leurs utilisateurs mobiles (iPad, Windows 8) un certain nombre de « bons plans » et de propositions de sorties en fonction de leur position géographique. Ce système complexe met en jeu de nombreux serveurs pour assurer notamment des mises à jour régulières - toutes les 30 minutes - et impacte de fait la production. dynaTrace permet à PagesJaunes d’évaluer cet impact et de vérifier en temps réel si l’infrastructure peut tenir une telle charge.

« C’est un outil qui nous permet d’avoir une vue business de notre système, précise Pascal Specht. Plutôt que de raisonner en termes d’appel à une fonction dans un module x ou y, on raisonne en termes de recherche de restaurants dans une zone géographique ! » Les équipes techniques de PagesJaunes sont capables d’expliquer et d’analyser des données métier, en parlant le même langage que les équipes marketing ou les responsables applicatifs.

Améliorer les performances des applications tout au long de leur cycle de vie

PagesJaunes a donc gagné en efficacité et performances, mais aussi en sérénité. Sa rigueur et sa fiabilité en font un outil particulièrement rassurant, par exemple pour une validation en pré-production, avant de donner un go aux responsables applicatifs. « Tous les ingénieurs qui l’utilisent au quotidien ont les yeux qui brillent, souligne Pascal Specht. L’outil ne nous a jamais fait défaut, il est extrêmement fiable ».

A terme, PagesJaunes envisage de généraliser dynaTrace en intégration continue afin d’améliorer la détection et la correction d’anomalies en exécutant des compilations automatiques la nuit pour que les développeurs disposent des résultats d’analyses au plus tôt. « Plus une erreur est trouvée tardivement, plus elle coûte cher. dynaTrace nous permet d’être plus proactifs et plus efficaces dans la gestion des performances de nos applications tout au long de leur cycle de vie » conclut Pascal Specht,




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants