Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Comment accompagner les PME françaises dans l’appropriation de l’intelligence artificielle ?

juin 2024 par CCI Paris Ile-de-France

Les PME recourent encore peu aux solutions d’intelligence artificielle. Pourtant, les progrès technologiques réalisés en ce domaine sont autant de promesses de gains de productivité, de rationalisation des tâches, de sécurisation des process et d’innovations dont devraient se saisir toutes les entreprises françaises.

La CCI Paris Ile-de-France, au nom du réseau des CCI de France, présente un ensemble de propositions assorti de pistes concrètes pour mettre l’IA à la portée des PME et promouvoir l’émergence d’un écosystème favorable à une plus large diffusion de l’intelligence artificielle dans la Société.

Ce rapport, qui s’adresse aux décideurs publics comme aux dirigeants de PME, formule des recommandations pour que les entreprises ne passent pas à côté de la révolution en cours.

Comment acculturer les PME et TPE à l’IA ?

Si l’on parle énormément d’intelligence artificielle depuis la présentation, fin 2022, de la version grand public de l’IA générative chatGPT par Open AI, les technologies de l’IA offrent, comme le souligne le rapport, des potentialités beaucoup plus vastes, dont toutes les entreprises devraient se saisir, quelle que soit leur taille.
Le rapport s’est donc appliqué à en décrire les usages les plus prometteurs pour les entreprises, sans occulter les difficultés que peuvent rencontrer les PME pour les mettre en œuvre.

Les défis à relever

« En 2023, à peine 5% des PME françaises déclaraient recourir à des solutions d’intelligence artificielle » constate Sophie Vissac, co-rapporteure du document. On connaît certains freins : le coût financier de l’investissement, parfois hors de leur portée, le manque de compétences, au sein même de l’entreprise, pour envisager la possibilité de recourir à l’IA d’abord et pour déployer une solution adaptée ensuite. La crainte du coût social enfin, car les impacts sur l’emploi et sur la nature du travail seront importants.
« Notre rapport montre que les solutions d’IA, pour être pertinentes, doivent être pensées comme une réponse technologique à un besoin stratégique de l’entreprise. » précise Sophie Vissac.

Les recommandations

Afin de mettre l’IA à la portée des PME il est ainsi recommandé de :
1. Accentuer les efforts de sensibilisation à destination des TPE-PME
2. Renforcer, élargir et pérenniser les programmes de soutien et d’accompagnement
3. Renforcer la visibilité des start-ups qui développent des solutions d’IA auprès des PME
4. Privilégier une approche sectorielle en fonction des usages-métiers

Développer un écosystème favorable à la diffusion de l’IA implique, par ailleurs, de :
1. Encourager le développement des compétences dans les métiers autour de l’IA (développeurs, data scientists, etc.)
2. Renforcer l’expertise numérique en entreprise
3. Encourager la recherche et l’innovation en matière d’IA
4. Soutenir les investissements dans des solutions d’IA, notamment dans les solutions d’IA frugale ou favorisant la transition écologique
5. Privilégier un cadre réglementaire équilibré et sécurisant

Pour consulter l’étude « Accompagner les PME françaises dans l’appropriation de l’intelligence artificielle », cliquez ICI


Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants