Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Yourax met en garde contre Locky

mars 2016 par Yourax

Cela fait quelques semaines que la première campagne de diffusion du rançongiciel Locky a agi. Ce code malicieux a inondé les entreprises régionales, nationales et internationales, avec souvent pour conséquence, des pertes d’exploitation ou la mise en péril de l’activité de certaines entreprises.

Diffusé via la réception de fichiers légitimes, au format .doc principalement, outrepassant de fait les solutions de sécurité classiques, celui-ci est également associée à une campagne de phishing incitant l’utilisateur à ouvrir le fichier, permettant à la menace de récupérer des éléments sur des serveurs externes pirates.

La cible principale : les personnes en méconnaissance du sujet qui ouvrent innocemment la pièce jointe. Très souvent présenté comme une facture, ce fichier permet de récupérer le code malicieux sur des serveurs externes pirates, pour ensuite chiffrer tout ou partie des données du poste, ou pire, des serveurs de fichiers afin de demander une rançon pour pouvoir récupérer ces données. Les mails d’attaques identifiés sont parfaitement écrits et ne contiennent aucune faute d’orthographe ou de français. Il se dégage également un point commun qu’est la notion d’urgence.

Facile à mettre en place, ce nouveau business n’est pas terminé, l’enjeu de la perte des données propre à l’entreprise est tel que certaines vont jusqu’à payer la rançon.

En 2016, attendons-nous à subir des mutations de ce malware, sous d’autres formes, sous d’autres noms. Notre métier est de les contre-carrer avant leur réception et de vous accompagner en cas d’intrusion. Ces attaques avancées demandent donc des protections de nouvelle génération.

Yourax vous accompagne dans la mise en place de solutions adaptées à ces nouvelles menaces cyber.




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants