Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Western Digital lance la production de ses nouveaux SSD Ultrastar® NVMe™ PCIe® 4.0

mai 2022 par Marc Jacob

Western Digital a annoncé lors de son événement « What’s Next » du 9 mai 2022 la production de ses nouveaux SSD Ultrastar® NVMe™ PCIe® 4.0 destinés aux clients hyperscale. Bénéficiant des fortes capacités d’intégration verticale de Western Digital, ces nouveaux SSD sont spécialement conçus pour offrir les meilleures performances possibles tout en réduisant le coût total de possession pour les déploiements de cloud grand public.

Aujourd’hui, les infrastructures cloud sont de plus en plus désagrégées, ce qui permet d’assurer l’élasticité, l’évolutivité et la prédictibilité de la croissance des offres de services vers le cloud. La désagrégation du stockage de l’informatique assure la création d’un nouveau segment de disques SSD NVMe de haute capacité pour les data centers., Ces disques améliorent l’utilisation du stockage et augmentent la densité des baies des data centers pour les environnements virtualisés et multi-locataires. Qu’il s’agisse de la transformation numérique en cours vers le cloud ou du simple stockage des quantités massives de nouvelles données générées par l’IoT, les nouveaux SSD NVMe PCIe 4.0 Ultrastar accélèrent le déploiement des services cloud et la mise à l’échelle des data centers.

La gamme de SSD NVMe Ultrastar DC SN650 comprend un format de 2,5 pouces pour les infrastructures traditionnelles et un format plus fin et plus compact E1.L, tous deux avec des capacités allant jusqu’à 15,36 To¹, une NAND BiCS5 3D TLC de nouvelle génération et une interface PCIe 4.0.

En outre, ces nouveaux SSD améliorent l’utilisation des ressources de stockage en augmentant le nombre d’hôtes virtualisés par SSD et en consolidant des ensembles de données applicatives plus importants. Ces ensembles de données pour les analyses big data et l’IA/ML bénéficient également du passage à des capacités plus élevées en débloquant la faible latence et le débit plus élevé du SSD DC SN650 NVMe, ce qui se traduit par un accès plus rapide et en temps réel des analyses. Le format E1.L plus fin augmente considérablement la densité de stockage en rack, réduisant ainsi le coût total de possession (TCO) tout en améliorant la gestion, la facilité d’entretien et l’efficacité du stockage. Enfin, le SSD DC SN650 E1.L NVMe est conforme à la spécification OCP Cloud 1.0a.

Tirant parti des conceptions de contrôleurs SSD internes de Western Digital, du développement de micrologiciels et de l’intégration verticale, ces nouveaux disques soulignent les efforts de la société axés sur l’innovation pour permettre aux clients de libérer le potentiel des données.

Western Digital produit actuellement les disques Ultrastar DC SN650 et prévoit de commencer les expéditions de production au cours du second semestre 2022.

1Un téraoctet (To) est égal à un trillion d’octets et un pétaoctet (PB) est égal à mille téraoctets. La capacité réelle de l’utilisateur peut varier en fonction de l’environnement d’exploitation.




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants