Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Websense intègre les services « On-Demand » de Surfcontrol

octobre 2007 par Emmanuelle Lamandé

Les ingénieurs des Websense Security Labs ont déjà commencé à fédérer les capacités de détection des services à la demande, issus du rachat de SurfControl, avec la technologie ThreatSeeker de Websense.

Les Websense Security Labs ont déjà émis deux alertes la semaine dernière sur la base d’informations de sécurité collectées à la fois par le réseau mondial de filtrage Web et e-mail à la demande de Websense (jusqu’ici connu sous le nom de SurfControl On-Demand Services), qui analyse plus de 350 millions d’e-mails par semaine et par la technologie ThreatSeeker qui inspecte plus de 600 millions de sites Web par semaine, à la recherche de code malveillant. L’union de ces technologies apporte à Websense une vision des menaces externes en perpétuelle évolution, et permet d’identifier et de classer ces menaces en quelques minutes seulement.

Le mariage de ces technologies permet de renforcer la protection de trois manières. Jusqu’ici les menaces étaient initialement détectées et supprimées des messages filtrés par le service à la demande MailControl de Websense. À chaque détection, Websense mettait immédiatement à jour sa base de données de sites Web malveillants ou infesté par des codes malfaisants. Les clients utilisant Websense Web Security Suite étaient protégés contre la nouvelle menace en quelques minutes. Finalement cette information était à la base des applications malveillantes de Websense, permettant ainsi à la technologie ThreatSeeker de repérer rapidement tous les sites infectés par cette nouvelle menace. Ce référentiel de connaissance d’Internet offre une protection proactive aux clients et a d’autant plus d’importance que les codes malveillants se déplacent rapidement d’un site à l’autre afin d’éviter d’être détectés.

L’intégration des laboratoires de recherche de Websense et de SurfControl vise à faire bénéficier aux clients de Websense et de SurfControl des avantages de cette union. Dans le cadre des 5 engagements pris auprès des clients de SurfControl, annoncés le 3 octobre, Websense s’engage également à offrir des fonctionnalités enrichies pour SurfControl Web Filter et Mobile Filter par l’association d’ici le premier trimestre 2008 des bases de données de SurfControl et celle de Websense, qui inclue plus de 30 millions de sites Web, notamment un million de sites à haut risque.


Articles connexes:


Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants