Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Vol d’identité et fraude financière : en tête des préoccupations des consommateurs selon Unisys

juillet 2008 par Unisys

Le vol d’identité et la fraude financière viennent en tête des préoccupations des consommateurs à travers le monde, selon les derniers résultats de l’étude Unisys Security Index*. Le vol d’identité est la première crainte citée en matière de sécurité dans 9 pays sur 14, tandis que la fraude à la carte bancaire se classe au 1er ou au 2ème rang dans 12 pays sur 14. Les craintes de vol d’identité et de fraude financière venaient déjà en tête des préoccupations en août 2007.

L’enquête Unisys Security Index reflète le degré de confiance des consommateurs dans quatre domaines de la sécurité : nationale, financière, Internet et personnelle. En août 2007, Unisys avait réalisé la première édition de cette étude mondiale semestrielle, pour jauger le sentiment du public sur les questions de sécurité dans 14 pays. La dernière édition s’appuie sur les réponses de 13 296 personnes interrogées entre mars et avril 2008.

Par rapport à l’an passé, l’indice Unisys Security Index a reculé de trois points et se situe actuellement à 134, ce qui représente un niveau modéré de préoccupation globale en matière de sécurité dans le monde. L’indice évalue les préoccupations des consommateurs sur une échelle de 0 à 300, cette dernière valeur correspondant à une inquiétude maximale.

Parmi les quatre aspects spécifiques étudiés, les derniers résultats révèlent que la préoccupation globale est la plus forte dans le domaine de la sécurité financière (143 sur 300), suivie de la sécurité personnelle et nationale (138 ex aequo), puis de la sécurité sur Internet (118).

Parmi les autres résultats marquants :

Les habitants de Hong Kong citent la sécurité en tête ou parmi les premières de leurs préoccupations dans les quatre domaines (le pays totalisant un score de 189). Ils craignent en particulier d’être victimes de fraude à la carte bancaire (243), de ne pas pouvoir faire face à leurs obligations financières élémentaires (188) ou encore d’être touchés par des épidémies (214).

Comparée aux résultats mondiaux de 2007, la dernière étude Unisys Security Index indique une fois encore que les craintes des consommateurs sont les plus élevées dans certaines des économies mondiales où la croissance est la plus forte, telles que Hong Kong (189), Singapour (176), la Malaisie (164) et le Brésil (169).

A l’exception de l’Allemagne, seul pays d’Europe où les questions de sécurité sont jugées très préoccupantes, les Européens se sentent généralement plus en sécurité que les habitants du reste du monde. Leur degré d’appréhension s’échelonne de faible à modéré, suivant les pays. Les Français sont les moins inquiets dans le monde, se classant derniers ou parmi les derniers en termes de préoccupation dans les quatre domaines. Le score total de la France est de seulement 76.

Depuis l’étude mondiale de référence datée d’août 2007, les scores Unisys Security Index ont nettement augmenté en Espagne (+23), à Singapour (+17) et à Hong Kong (+10). A l’inverse, ils ont baissé le plus en Australie (-21), au Royaume-Uni (-21) et au Brésil (-19).

Sept pays affichent une inquiétude significative (c.à.d. un score Unisys Security Index supérieur ou égal à 150) vis-à-vis de la sécurité nationale et des épidémies : Brésil (200), Malaisie (192), Singapour (188), Hong Kong (184), Etats-Unis (167), Espagne (166) et Allemagne (163).

Par rapport à août 2007, des segments de la population aux Etats-Unis et à Hong Kong sont davantage anxieux quant à leur capacité à faire face à leurs obligations financières courantes, telles que le débit différé des achats réglés par carte de crédit ou le remboursement d’un prêt immobilier.

« Des différences aussi marquées d’un pays à l’autre montrent que la sécurité reste une préoccupation locale, et ce en dépit des multiples menaces qui s’étendent sans discrimination au-delà des frontières géographiques », souligne Tim Kelleher, vice président sécurité des entreprises d’Unisys. « Les perceptions, préoccupations et attentes du public sont directement influencées par les normes culturelles, ainsi que par la façon dont la sécurité est gérée ou non par les pouvoirs publics, les entreprises et les autres acteurs influents au niveau local. »

Insouciance commune à l’égard de la sécurité sur Internet

En dehors des craintes partagées dans le monde entier concernant le vol d’identité et la fraude financière, l’un des rares autres points communs à tous les pays est l’apparente absence d’inquiétude quant à l’utilisation d’Internet pour effectuer des achats, réaliser des opérations bancaires et échanger du courrier. Les données recueillies indiquent que les préoccupations en matière de sécurité sur Internet sont en retrait par rapport aux autres domaines analysés, notamment les craintes relatives au bien-être financier ou à la protection contre la fraude à la carte bancaire.

Tous les pays présentent une inquiétude faible à modérée en matière de sécurité sur Internet, à l’exception de l’Allemagne, où les personnes interrogées expriment une vive préoccupation à propos des virus informatiques, du spam et de la sécurité du commerce en ligne. Il est intéressant de noter que, si les consommateurs à travers le monde affichent généralement moins de craintes par rapport au commerce en ligne que dans d’autres domaines de la sécurité, une étude Unisys parallèle révèle que l’appréhension demeure forte à l’encontre des nouvelles technologies, par exemple l’utilisation d’un terminal mobile pour effectuer des transactions financières.

« Il subsiste de toute évidence des menaces quant à la sécurité sur Internet. Aussi, un excès de confiance à l’égard du commerce et de la banque en ligne ou de la protection contre les virus est un aspect sur lequel nous devons être très vigilants », observe Tim Kelleher. « Les entreprises comme les consommateurs doivent être mieux sensibilisés à la sécurité, de façon à prendre les mesures nécessaires à la protection de leurs données, en particulier à l’heure où le monde accroît sa dépendance vis-à-vis du Web et des autres canaux électroniques. »


* Unisys Security Index est une étude qui apporte un regard sur les attitudes du grand public par rapport à une large sélection de thèmes relatifs à la sécurité. International Communications Research (ICR) conduit cette étude aux US et en Europe ; Newspoll se charge de l’étude pour l’Asie-Pacifique. En Europe, 6 421 personnes ont été interrogées sur leurs comportements face à la sécurité. L’étude mesure les perceptions des consommateurs sur une échelle de 0 à 300, 300 étant le plus haut niveau d’anxiété. L’étude Unisys Security Index inclut les opinions des consommateurs vivant en Allemagne, en Australie, en Belgique, en Espagne, en France, en Italie, en Pays-Bas, au Royaume-Uni au Brésil, à Hong Kong, en Malaisie, en Nouvelle Zélande, et aux Etats-Unis.




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants