Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Visio en entreprise : la sécurité avant tout

janvier 2022 par Renaud Ghia, Président de Tixeo

Une enquête de l’AFCDP, l’Association Française des Correspondants à la protection des Données à caractère Personnel, publiée le 23 décembre 2021 montrent que les DPO, délégués à la protection des données, cherchent des solutions alternatives aux outils des Gafam qui soient plus respectueuses du RGPD et du droit des personnes. Alors que le gouvernement a annoncé le retour du télétravail obligatoire au minimum trois jours par semaine dans les entreprises où il peut s’effectuer dès ce lundi et que les entreprises semblent être de plus en plus sensibilisées à la protection des données, où en sommes-nous réellement dans l’usage des visioconférences en entreprise ?

• Qu’en est-il de la protection et de la souveraineté des données ?
• Ces différentes périodes de télétravail massif auront-elles servie de leçon à ces nombreuses entreprises qui avaient sous-estimé le renforcement de la sécurité dans la mise en place du télétravail ?
• Comment renforcer l’usage des solutions françaises et souveraines en entreprise ?

Dans ce contexte, Renaud Ghia, Président de Tixeo, spécialiste européen de la visioconférence sécurisée et l’unique technologie de visioconférence à être labellisée par l’ANSSI, rappelle pourquoi il est important de se tourner vers des solutions françaises et que ce n’est pas trop tard pour se protéger de tout espionnage industriel :

• La sécurité des données : le chiffrement de bout en bout, garant de la souveraineté numérique. Il empêche toute écoute électronique y compris par les fournisseurs de télécommunications, d’accès Internet et même par l’éditeur de solution de visioconférence. Ainsi, personne n’est en mesure d’accéder aux clés de chiffrement nécessaires pour déchiffrer la conversation.
• Un cadre légal en France contre l’espionnage : de nombreux éditeurs sont pour la plupart du temps soumis à des législations étrangères qui leur imposent l’obligation d’obtenir sur demande des autorités, les clés de chiffrement des utilisateurs
• Fiabilité : en France des organisations comme l’ANSSI (Agence nationale de la sécurité des systèmes d’information) peuvent guider les entreprises dans leur choix. Une organisation optant pour un mécanisme de chiffrement de bout en bout labellisée ANSSI a toujours la garantie d’utiliser une solution fiable et parfaitement sécurisée

Tixeo a conçu ses solutions de vidéo-collaboration basées sur un ensemble de mécanismes innovants permettant d’assurer un niveau de sécurité encore jamais atteint pour des réunions en ligne et compte parmi ses clients l’Assemblée nationale, le Sénat, le ministère des Armées, le Conseil National des Greffiers des Tribunaux de Commerce, le CNRS, ou encore Naval Group.




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants