Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Vigil@nce : Solaris, corruption de fichier via lpadmin et ppdmgr

janvier 2009 par Vigil@nce

SYNTHÈSE DE LA VULNÉRABILITÉ

Un attaquant local peut employer les scripts lpadmin et ppdmgr afin de modifier le contenu d’un fichier.

Gravité : 1/4

Conséquences : création/modification de données, déni de service de la machine, déni de service du service

Provenance : shell utilisateur

Moyen d’attaque : aucun démonstrateur, aucune attaque

Compétence de l’attaquant : expert (4/4)

Confiance : confirmé par l’éditeur (5/5)

Diffusion de la configuration vulnérable : élevée (3/3)

Nombre de vulnérabilités dans ce bulletin : 2

Date création : 15/01/2009

PRODUITS CONCERNÉS

- OpenSolaris
- Sun Solaris

DESCRIPTION DE LA VULNÉRABILITÉ

Les scripts shell /usr/sbin/lpadmin et /usr/sbin/ppdmgr configurent les imprimantes et les fichiers PPD (PostScript Printer Description). Chacun contient une vulnérabilité liée à l’utilisation de fichiers temporaires.

Le script lpadmin utilise de manière non sûre un fichier temporaire nommé /tmp/lpadminerror.$$. [grav:1/4 ; 6653471]

Le script ppdmgr utilise de manière non sûre un fichier temporaire nommé /tmp/ppdmgr.$$. [grav:1/4 ; 6655640]

Un attaquant local peut donc employer les scripts lpadmin et ppdmgr pour modifier le contenu d’un fichier, afin par exemple de mener un déni de service.

CARACTÉRISTIQUES

Références : 249306, 6653471, 6655640, BID-33269, VIGILANCE-VUL-8396

http://vigilance.fr/vulnerabilite/Solaris-corruption-de-fichier-via-lpadmin-et-ppdmgr-8396




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants