Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Vigil@nce : Noyau Linux, lecture mémoire via une partition OSF

mars 2011 par Vigil@nce

Ce bulletin a été rédigé par Vigil@nce : http://vigilance.fr/

SYNTHÈSE DE LA VULNÉRABILITÉ

Un attaquant local peut insérer un périphérique avec une partition OSF illicite, afin d’obtenir des valeurs provenant de la mémoire du noyau.

- Gravité : 1/4
- Date création : 15/03/2011

PRODUITS CONCERNÉS

- Linux noyau

DESCRIPTION DE LA VULNÉRABILITÉ

La fonction osf_partition() du fichier fs/partitions/osf.c lit une table de partitions OSF.

Une table de partitions OSF est stockée sous la forme d’un bloc de 274 octets terminé par un tableau contenant au plus 8 partitions. Le nombre de partitions est indiqué dans le champ d_npartitions. Cependant, si ce champ indique plus de 8 partitions, le noyau cherche à les lire après la fin du bloc de 274 octets. Si les données en mémoire situées après ce bloc sont invalides, le noyau affiche un message d’erreur contenant les champs p_offset et p_size (8 octets).

Un attaquant local peut donc insérer un périphérique avec une partition OSF illicite, afin d’obtenir des valeurs provenant de la mémoire du noyau.

ACCÈS AU BULLETIN VIGIL@NCE COMPLET

http://vigilance.fr/vulnerabilite/N...




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants