Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Vigil@nce - Noyau Linux : corruption de mémoire via AudioScience HPI

mars 2011 par Vigil@nce

Ce bulletin a été rédigé par Vigil@nce : http://vigilance.fr/

SYNTHÈSE DE LA VULNÉRABILITÉ

Un attaquant local, membre du groupe audio, peut employer un ioctl, afin de corrompre la mémoire du noyau, ce qui le stoppe, ou provoque éventuellement l’exécution de code.

Gravité : 1/4

Date création : 18/03/2011

PRODUITS CONCERNÉS

- Linux noyau

DESCRIPTION DE LA VULNÉRABILITÉ

Le noyau Linux supporte les périphériques AudioScience avec l’interface HPI (Hardware Programming Interface).

Le fichier sound/pci/asihpi/hpioctl.c implémente l’ioctl HPI_IOCTL_LINUX qui manipule les adaptateurs. Cependant, si un attaquant emploie un numéro d’adaptateur supérieur à HPI_MAX_ADAPTERS, la fonction asihpi_hpi_ioctl() écrit à une adresse mémoire invalide.

Un attaquant local, membre du groupe audio, peut donc employer un ioctl, afin de corrompre la mémoire du noyau, ce qui le stoppe, ou provoque éventuellement l’exécution de code.

ACCÈS AU BULLETIN VIGIL@NCE COMPLET

http://vigilance.fr/vulnerabilite/N...




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants