Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Vigil@nce : ISC dhclient, injection de commande shell

avril 2011 par Vigil@nce

Ce bulletin a été rédigé par Vigil@nce : http://vigilance.fr/

SYNTHÈSE DE LA VULNÉRABILITÉ

Un attaquant disposant d’un serveur DHCP illicite peut retourner un nom de machine spécial, afin d’injecter une commande shell dans ISC dhclient. Gravité : 2/4 Date création : 06/04/2011

PRODUITS CONCERNÉS

- Debian Linux
- Mandriva Corporate
- Mandriva Enterprise Server
- Mandriva Linux
- OpenSUSE
- Red Hat Enterprise Linux
- Slackware Linux
- Unix - plateforme

DESCRIPTION DE LA VULNÉRABILITÉ

Le programme ISC dhclient interroge un serveur DHCP afin d’obtenir une adresse IP et un nom de machine.

Cependant, un serveur DHCP (illicite ou corrompu) peut retourner un nom de machine de la forme : debutNom`commande`finNom debutNom ;commande;finNom Comme dhclient ne filtre pas les caractères shell spéciaux, la commande shell reçue du serveur est exécutée sur le client.

Un attaquant disposant d’un serveur DHCP illicite peut donc retourner un nom de machine spécial, afin d’injecter une commande shell dans ISC dhclient.

Cette vulnérabilité est la même que VIGILANCE-VUL-10530 (https://vigilance.fr/arbre/1/10530) qui affecte dhcpcd.

ACCÈS AU BULLETIN VIGIL@NCE COMPLET

http://vigilance.fr/vulnerabilite/I...




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants