Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Victime de cyberattaques, la Bourse de Nouvelle-Zélande gèle les échanges - Commentaire de Tenable

août 2020 par Tenable

Des cyberattaques ont forcé la Bourse de Nouvelle-Zélande à geler les échanges ce jeudi pour la troisième fois en trois jours.

Satnam Narang, Principal Research Engineer, chez Tenable, a fait le commentaire suivant :

« Les bourses sont une fonction essentielle des économies nationales et mondiales, ce qui en fait une cible attrayante pour les cybercriminels.

Le fait qu’une attaque DDoS ait réussi à geler les échanges à la bourse néo-zélandaise pendant plusieurs jours est très préoccupant, que des informations financières aient été consultées ou non. Ces événements devraient servir de signal d’alerte pour que la bourse analyse ses défenses contre les cyberattaques et lance une enquête plus large sur la solidité de son système de sécurité global.

Des attaques DDoS similaires ont été tentées sur d’autres places boursières dans le passé. Cependant, c’était il y a longtemps et, depuis, elles sont devenues plus sophistiquées.

Dans la mesure où les organisations financières deviennent de plus en plus dépendantes de l’Internet des Objets (IoT), les cybercriminels peuvent utiliser ces équipements potentiellement vulnérables en l’absence de mises à jour afin de lancer des attaques DDoS plus puissantes et plus sophistiquées. Tant que les organisations n’auront pas la maîtrise des nouveaux équipements et des vulnérabilités de leurs environnements, les attaques DDoS continueront d’être une menace ».




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants